Revenir à la rubrique : Education

Salazie : Reprise de l’enseignement en présentiel dans les écoles et les collèges

Le Rectorat de La Réunion annonce le retour des élèves dans les salles de classe des écoles et collèges de Salazie à partir de ce jeudi 9 février. Voici le communiqué :

Ecrit par NP – le mercredi 08 février 2023 à 16H56

Suite à l’annonce par le Département de la réouverture de la route de Salazie à compter de 17h ce jour, le rectorat informe les familles et les personnels de la reprise des cours en présentiel dans les classes pour les élèves des écoles du cirque et du collège Auguste Lacaussade à compter du jeudi 9 février 2023. 
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] « Modification du calendrier scolaire : quand l’unité paye »

Suite à la mobilisation des organisations syndicales contre les modifications du calendrier scolaire, le recteur a informé celles-ci par mail hier qu’il accédait à leurs demandes. Il n’y aura donc pas de changement de calendrier, et le ministère de l’Éducation nationale étudie d’autres dates pour les examens de la voie professionnelle.

Handicap : « L’école inclusive, ça n’existe pas ! », affirme Ericka Bareigts

A l’issue d’une rencontre avec la direction de la MDPH ce mercredi matin, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a présenté un long réquisitoire contre l’absence d’efficacité et d’humanité de la prise en compte des enfants porteurs de handicap. Déva Radakichenin, le directeur de la MDPH, lui a répondu que les délais de traitement allongés étaient dus au fait que les dossiers de scolarisation étaient souvent mal constitués.