Revenir à la rubrique : Société

Saint-Paul: Des paniers fraîcheurs pour les familles en difficulté

Afin d’aider les familles en difficultés dans le cadre de la lutte contre la progression du covid19, la ville de Saint-Paul a mis en place plusieurs mesures à travers son CCAS. L'une d'elle consiste à proposer des "paniers fraîcheur" à partir de lundi. D'autres actions sont aussi prévues et des numéros utiles fournis. Voici le communiqué de la ville de Saint-Paul:

Ecrit par Nicolas Payet – le dimanche 29 mars 2020 à 17H26

Si les mesures de confinement décrétées par le gouvernement ont comme principal objectif d’endiguer la propagation du Covid19, elles peuvent amener aussi à un plus grand isolement des personnes les plus vulnérables. Afin de venir en aide à ces personnes, la ville de Saint-Paul via son CCAS a mis en place plusieurs mesures d’intervention.

Si l’accueil physique des usagers n’est plus assuré pour des mesures évidentes de prévention, une permanence téléphonique est organisée par les agents du CCAS et une équipe de travailleurs sociaux du lundi au jeudi de 8h à 15h et le vendredi de 8 h à 12h au 0262 45 76 45. Le service peut également être contacté par mail à [ccas@mairie-saintpaul.fr]mail:ccas@mairie-saintpaul.fr .

Ainsi, dans le cadre de la redistribution des paniers fraîcheurs mis à disposition du CCAS par le Département et dont les livraisons démarreront dès ce lundi après-midi, les demandes pourront être enregistrées à ce premier numéro (donné plus haut) dès ce lundi matin et aussi au 0262 45 76 54. Il est à noter que des critères d’éligibilité aux paniers fraîcheurs ont été fixés. Ils sont destinés prioritairement aux personnes vulnérables (âgées, handicapées et isolées accompagnées par les référentes sociales du CCAS) et selon certaines conditions, aux autres personnes qui en feront la demande. Pour simplifier les démarches, dans chaque panier solidaire  le CCAS de Saint-Paul glissera un exemplaire de l’attestation de déplacement dérogatoire.

Par ailleurs, la distribution des colis alimentaires est toujours assurée par le biais de la Croix Rouge ou la Banque alimentaire des Mascareignes (BAM). Les travailleurs sociaux du CCAS de Saint-Paul maintiennent le lien entre les associations distributrices et les usagers qui en font la demande.

Pour rappel, les colis alimentaires sont destinés principalement aux publics en grande précarité financière. Les bénéficiaires qui peuvent se déplacer sont orientés vers la Croix Rouge ou la BAM. Pour les autres (personnes âgées dépendantes, personnes handicapées, isolées), une livraison est assurée par le CCAS, ou ses partenaires associatifs.
Si l’activité a été maintenue dans les épiceries sociales, l’organisation des courses y a toutefois été modifiée afin de répondre aux mesures sanitaires. Au regard des mesures de confinement, l’accueil de jour à la Maison de l’amitié a également été réorganisé. Les bénévoles assurent la distribution de repas sous forme de barquettes. Ces repas sont destinés aux personnes sans domicile fixe inscrites dans le dispositif hébergement des SDF piloté par la DJSCS et l’Association CLEF.

Plus que jamais en cette période de crise sanitaire, les CCAS sont au coeur de l’urgence sociale. Ainsi, pour l’accompagnement et soutien aux familles endeuillées, des agents de la veille sociale du CCAS de Saint-Paul sont à l’écoute au 0692 91 16 35. Toutefois, en conformité avec les mesures de l’ARS, les veillées funéraires et inhumations, la livraison des colis funéraires sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

De même, l’accueil du public étant suspendu, le CCAS ne peut plus assurer ses missions classiques d’accueil et de remise des courriers. Les demandes relevant de ce dispositif seront traitées principalement par voie téléphonique.
Tout en respectant les mesures barrières, les Aides à domicile du CCAS poursuivent leur mission auprès des personnes âgées, handicapées et isolées de la commune. A noter qu’une permanence administrative est mise en place afin de répondre aux questions des bénéficiaires et de leur famille au 0262 34 59 24. Par ailleurs, une cellule d’écoute constituée d’agents sociaux appelle régulièrement les personnes âgées, handicapées, isolées référencées dans le registre communal. Si de nouvelles personnes souhaitent être référencées dans ce registre, elles peuvent en faire la demande auprès de nos référents.

Enfin, les besoins des familles de Mafate ont été pris en compte aussi. Après un recensement des bénéficiaires répondant aux critères sociaux, 75 colis seront livrés en début de semaine dans les îlets saint-paulois de Marla, Roche-Plate, les Lataniers et les Orangers.
 
* Les numéros utiles du CCAS de Saint-Paul
Accueil – informations générales :  0262 45 76 45 ; Aide alimentaire d’urgence : 0262 45 76 54 ; Accompagnement des familles endeuillées, SDF : 0692 91 03 55 ; Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) : 0262 34 59 24
 
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvel An tamoul : Le programme des célébrations à La Réunion par commune

Le 14 avril 2024 marquera une occasion spéciale pour la communauté tamoule de La Réunion, avec la célébration de l’année 5125 selon le calendrier indien. À travers l’île, de nombreuses municipalités se préparent à commémorer ce nouvel An avec une série d’événements festifs. Découvrez ici le programme détaillé de ces célébrations, promettant culture, tradition et festivités pour tous. Certaines communes, comme Saint-Leu ou Saint-André, célèbrerons cet évènement le week-end suivant. Cet article sera complété au fil des communication des municipalités.

Ecole André Hoareau : Patrice Selly rencontre les parents d’élèves

L’école André Hoareau est fermée depuis deux mois suite un épisode d’intoxication. Les nouvelles analyses révèlent que les traces du produit concerné sont toujours présentes. Des travaux de nettoyage vont être entepris et la mairie déploie un plan de prise en charge des élèves.