Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Saint-Paul décline son premier Projet social

La présentation du premier Projet Social de Saint-Paul se tient ce mardi 14 février 2023 au Centre d’Art et de Culture CIMENDEF. L’action du Centre Communal d’Action Sociale parvient à fédérer. Cette restitution rassemble en effet tous les partenaires du territoire : acteurs sociaux, associatifs, institutionnels et habitants de Saint-Paul.

Ecrit par Ville-de-Saint-Paul – le mercredi 15 février 2023 à 17H44

La déclinaison du Projet social constitue l’aboutissement d’une démarche de co-construction basée sur les besoins exprimés par ces parties prenantes. Grâce à ce travail collectif, Saint-Paul construit un maillage territorial pour tenter de répondre aux difficultés multiples de sa population. Cet ambitieux Projet social donnera une dimension supplémentaire à l’action du CCAS.
Saint-Paul renforce ses efforts pour bâtir : une ville solidaire pour lutter contre la pauvreté et la précarité, une ville du bien vieillir chez soi pour accompagner les séniors à domicile, une ville de l’accès aux droits pour lutter contre les inégalités et une ville accessible et accueillante pour renforcer le développement des partenariats.

Déploiement d’un plan d’actions

Ainsi, le cadre pluriannuel d’intervention issu du Projet social se traduira par le déploiement de plusieurs actions de 2023 à 2026. Dès cette année, le projet d’accueil de jour pour les personnes sans-abri sera finalisé. Par ailleurs, l’accompagnement global reposera sur des maraudes mais également sur la distribution de repas, de kits d’hygiène ou de vêtements chauds.

Mais Saint-Paul est aussi la Ville des aînés avec près de 18 000 personnes de plus de 60 ans. L’innovation sera encouragée pour favoriser le bien-vieillir. C’est le sens donné à l’expérimentation Robust@dom. Saint-Paul est la première commune de l’île à expérimenter ce projet.

Les acteurs de prévention en amont de la perte d’autonomie se mobiliseront pour identifier la fragilité de publics vulnérables. Aller vers eux favorisera le repérage massif et le dépistage à domicile.

Aider les aînés au plus près

L’accompagnement renforcé de nos anciens se traduira aussi par le portage de repas à domicile pour les aider à mieux vivre, tout en restant chez eux.

Récemment, les aides sociales ont été revalorisées pour accompagner au plus près les Saint-Pauloises et les Saint-Paulois les plus fragiles dans les Bassins de vie comme le rappelle le Maire de Saint-Paul et Président du CCAS, Emmanuel SÉRAPHIN, présent aux côtés du vice-président du CCAS, Dominique VIRAMA-COUTAYE, et des membres du Conseil d’Administration.

Le déploiement des travailleurs sociaux dans les équipements de proximité mais aussi dans les Bassins de vie illustre cette volonté d’accompagner la population dans son quotidien. Cet engagement de Saint-Paul a été conforté par l’Analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur lequel s’appuie le Projet social.

Moyens du CCAS amplifiés

Outil stratégique, l’ABS a permis de mieux appréhender les besoins de la population et les spécificités du territoire pour adapter les actions. La commune, urbaine et rurale, concentre des inégalités et des zones de pauvreté. Certains quartiers sont fragilisés au niveau socio-économique. À Saint-Paul, le taux de pauvreté atteint 32% soit 32 530 personnes.

Un tiers des 104 000 habitants vit sous le seuil de pauvreté et plus de 11 000 personnes vivent avec moins de 1000 € par mois. Pour répondre à ces défis, le CCAS a été repensé pour être plus à l’écoute, plus en action et plus proche de la population. Ses compétences ont été structurées au niveau financier, administratif, social et humain.

Le Centre Communal d’Action Sociale de Saint-Paul reste l’un des plus sollicités de La Réunion. Saint-Paul accompagne la population, de la naissance jusqu’à la dernière demeure. Grâce à ce Projet social, les moyens d’action seront amplifiés pour répondre efficacement à cet objectif prioritaire.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.

Manu Payet offre La Réunion au Pape

Manu Payet faisait partie de la centaine d’humoristes à être convié au Vatican pour rencontrer le Pape vendredi dernier. L’humoriste originaire de La Réunion lui a donné un souvenir de l’île.

Jacques Tillier engage un bras de fer avec Alfred Chane Pane pour l’impression du Jir

Alors que le Journal de l’île de La Réunion (Jir) joue sa survie le 3 juillet devant le tribunal de commerce, le titre a connu un coup d’arrêt ce matin avec sa non impression attribuée par le PDG du journal Jacques Tillier à une volonté de censure d’Alfred Chane Pane. Le patron d’ICP Roto rétorque qu’il a proposé au Jir les mêmes conditions acceptées par son rival Le Quotidien. Et qu’elles ne sauraient être minorées, sous peine de distorsion de la concurrence.