Revenir à la rubrique : Santé

Saint-Joseph inaugure sa clinique

Le Sud sauvage a désormais sa clinique. L'établissement de soins de suite polyvalents et de réadaptation a été inauguré ce matin après une ouverture aux patients le 10 décembre dernier. Il devrait compléter l'offre de soins à l'échelle locale pour la commune de Saint-Joseph mais plus globalement le Sud sauvage. Zinfos s'est entretenu avec la directrice de la clinique, Odile Lamarque.

Ecrit par Ludovic Robert – le vendredi 18 décembre 2009 à 18H42

L’Association régionale de l’hospitalisation (ARH) avait mis à jour un déficit en soins de suite dans la micro-région Sud. Ce déficit n’est plus d’actualité. Le groupe Clinifutur a pris ses positions depuis le 10 décembre dernier à Saint-Joseph, répondant ainsi au désarroi et à la souffrance des familles réunionnaises face au manque de soins de suite et de réadaptation.

Ces familles pourront désormais être traitées près de chez elles, dans les meilleures conditions et dans leur environnement socioculturel. Un environnement auquel a pensé Clinifutur pour ses patients à travers un confort accru pour un rétablissement rapide. Ainsi, la clinique sera bientôt un lieu d’exposition où tout artiste pourra exposer et échanger avec les patients sur l’art et la culture.
De leur côté, les associations locales ainsi que des bénévoles interviendront régulièrement à la clinique dans le cadre d’animations et de soutien pour les patients.

« Nous pouvons être fiers de cette réalisation…« 

L’ouverture d’un établissement de soins représente un événement important pour une commune. Elle l’est d’autant plus lorsque celle-ci se situe en zone rurale, avec un taux de 12% de personnes âgées. A ce titre, cette clinique est une réelle chance pour tous les patients de Saint-Joseph et de la micro région Sud en quête d’un suivi médical après une opération lourde de médecine ou de chirurgie. Il ne sera plus nécessaire de parcourir plus de 60 kilomètres pour trouver une structure permettant un retour rapide à la maison et une réinsertion progressive dans leur contexte familial et professionnel.

Patrick Lebreton n’a d’ailleurs pas manqué d’évoquer l’importance de ce nouvel établissement de soins pour le Sud sauvage : « Nous pouvons tous être fiers de cette réalisation, la première du genre dans le Sud. Celle-ci vient compléter l’offre gériatrique de l’Hôpital en centre ville et celle pour Enfants et Adolescents du centre médico-psychologique. Le centre médico-psychologique pour adultes et l’Institut médicosocial et de pédo-psychiatrie père Favron sont également présents sur la commune. Je n’oublie pas notre maison de retraite médicalisée susceptible d’accueillir 80 patients… »

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ouverture de l’accès aux essais cliniques des cancers digestifs, pour les patients à La Réunion

La Fédération Francophone de Cancérologie Digestive (FFCD) et le Pôle Recherche Clinique et Innovation du Groupe de Santé CLINIFUTUR, membre du GCS Recherche SCERI, ont annoncé la signature en 2024 d’une convention de collaboration inédite. Cette collaboration permettra, pour la première fois, à des patients situés à La Réunion et Mayotte, d’être inclus dans les essais thérapeutiques académiques conduits par la FFCD.