Revenir à la rubrique : Education

Saint-Denis : Distribution de masques dans les écoles

Ericka Bareigts a invité la presse ce jeudi matin à découvrir les dispositifs municipaux de lutte contre la propagation de la Covid. Après la présentation de la cellule de crise Covid, la première magistrate s'est rendue dans une école pour une distribution de masques.

Ecrit par Aurélie Hoarau – le jeudi 27 août 2020 à 11H50

La mairie de Saint-Denis complète ses opérations de distribution de masques. Après les séniors, après les masques distribués pour la fête de mères, ce sont désormais les 12.000 écoliers inscrits en élémentaires qui reçoivent le précieux sésame. 

« Nous remettons à tous les enfants scolarisés une enveloppe dans lequel il y a un masque pour les parents et un enfant. Pour les adolescents au collège ou lycée, les masques sont distribués par le Département et la Région. Donc avec ce dispositif que nous mettons là, toute la famille aura un masque en principe », indique Ericka Bareigts.

Eu égard à « la situation très préoccupante », cette distribution s’inscrit dans un dispositif plus global de lutte contre la Covid-19. « Aujourd’hui nous essayons de participer à la maîtrise voire à la disparition des gros clusters. Nous avançons assez positivement. On est sur un travail de longue haleine », commente-elle.

La première magistrate rappelle en outre l’importance de la responsabilité individuelle. « On peut donner l’outil mais s’il est mal entretenu, la barrière ne fonctionnera pas bien », note-elle, avant de résumer : « C’est très complexe, très long mais on est très déterminé, on est très nombreux, on joue très collectif et on a des signaux encourageants. »

La mairie de Saint-Denis distribue à nouveau des masques dans les écoles à destination des familles. Le point avec Ericka Bareigts en direct de l’école de La Chaumière #LaReunion
Publiée par [Zinfos974]url:https://www.facebook.com/zinfos974.reunion/ sur Mercredi 26 août 2020

Samuel Irlepenne sur place
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Handicap : « L’école inclusive, ça n’existe pas ! », affirme Ericka Bareigts

A l’issue d’une rencontre avec la direction de la MDPH ce mercredi matin, la maire de Saint-Denis Ericka Bareigts a présenté un long réquisitoire contre l’absence d’efficacité et d’humanité de la prise en compte des enfants porteurs de handicap. Déva Radakichenin, le directeur de la MDPH, lui a répondu que les délais de traitement allongés étaient dus au fait que les dossiers de scolarisation étaient souvent mal constitués.

17 collèges de l’île classés « très performants »

Le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse publie pour la deuxième année consécutive les indicateurs de résultats des collèges, à l’instar de ce qui est fait depuis plus de 30 ans pour les lycées. En 2023 dans l’académie, 17 collèges font partie du groupe des établissements « très performants ». Parmi eux, 6 sont en éducation prioritaire (REP ou REP+).

Dernier jour pour faire vos vœux sur Parcoursup

Les candidats à des formations de l’enseignement supérieur ont jusqu’à ce jeudi minuit pour formuler leurs vœux pour la rentrée prochaine. Il faudra ensuite confirmer ses choix et remplir tous les dossiers d’inscription d’ici au 3 avril. L’année dernière, 90% des lycéens de terminale avaient créé un dossier de candidature sur la plateforme selon le rectorat.

Grève des enseignants : La ministre de l’Education dans l’œil du cyclone

Partout en France ce jeudi 1er février, le corps enseignant manifeste son désaccord avec la ministre de l’Éducation Amélie Oudéa-Castéra, largement décriée pour son choix de scolariser ses enfants dans une école privée aux positions éthiques contestables, tout autant que pour sa volonté de poursuite des réformes entamées par ses prédécesseurs. À La Réunion, deux manifestations se tenaient ce matin, devant le rectorat à Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.