Revenir à la rubrique : Politique

Route du Littoral : La Région a choisi la solution digue / viaduc

La commission permanente du Conseil régional, a entériné avant-hier la solution mixte digue/viaduc pour la future route du Littoral pour un montant de 1,3 milliard d'euros. La solution choisie exigera le même investissement financier que si l'on avait retenu le "tout viaduc". Le tracé B1 accuse déjà un surcoût de 370 millions d'euros

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 23 octobre 2008 à 12H20

La suppression d’un passage en tunnel dans le tracé B1 a sans doute permis de revoir à la baisse le coût financier de la future route du Littoral. Si les premiers résultats des études géotechniques privilégient la solution mixte digue/viaduc, les décideurs attendent “maintenant que les études préliminaires soient approfondis”, écrit la Région Réunion sur son site.
Ce n’est qu’à l’issue des ultimes conclusions que se fera la répartition définitive des sites pour le viaduc et la digue. “La digue est plus intéressante sur les secteurs de moindre profondeur”, alors que le viaduc devrait s’élever sur des fonds marins importants.
Plus de digue, c’est plus de remblai, et plus de viaduc, c’est plus de béton et de matériaux divers. “Quel que soit le choix définitif, cela aura peu ou pas d’incidence notable sur le coût final”, précise Thierry Sam-Chit-Song, conseiller régional.
Le financement est évalué aujourd’hui, à 1,3 milliard d’euros. C’est l’hypothèse la plus basse établie par le Comité de pilotage, l’hypothèse la plus haute étant 1,7 milliard d’euros.  

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sainte-Marie fait un grand pas sur la résorption de son déficit

Le second conseil municipal de l’année à Sainte-Marie s’est déroulé ce vendredi et a été principalement marqué par les discussions autour des orientations budgétaires. Avec des marges de manœuvres financières quasi retrouvées, le maire de Sainte-Marie, Richard Nirlo, annonce que la commune pourra enfin relancer de nombreux chantiers à l’arrêt, comme l’école de Beauséjour, dont la livraison est attendue pour 2025.

Une délégation de sénateurs en visite pour deux missions d’étude à La Réunion

Quatre sénateurs multiplient cette semaine les visites de terrain et les rencontres avec les représentants des institutions et collectivités dans le cadre de deux études portant sur l’« Adaptation des moyens d’action de l’État dans les Outremer » et la « coopération et l’intégration régionales des Outremer ». Des propositions de loi sont attendues avant la fin de l’année.

La complexe campagne des Européennes

C’est l’heure de la rentrée politique. Les partis lancent à reculons, à demi-mot ou en misouk leur campagne pour une élection qui a la particularité de ne vraiment pas passionner les Réunionnais.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial