Revenir à la rubrique : Culture | Société

Rose et Rose : Un opéra jazz contre le harcèlement scolaire

Dans un spectacle alliant musique, théâtre et danse, l'opéra jazz "Rose et Rose" aborde avec sensibilité et originalité le thème du harcèlement scolaire. Porté par le Ker Amadeus et les danseurs de la Compagnie Véronique Asencio, ce spectacle offre une approche ludique et décalée pour sensibiliser le public à ce fléau qui touche de nombreux enfants et adolescents.

Ecrit par G.D. – le jeudi 01 février 2024 à 06H39

L’opéra jazz « Rose et Rose » se fait le porte-parole d’une réalité douloureuse, mais essentielle, à aborder : le harcèlement à l’école. Rose, une jeune collégienne, subit quotidiennement insultes, brimades et humiliations. Seul refuge : son double animé, Doble Rose, fruit de son imagination et de ses rêves. Mais cette création pourrait bien être sa clé pour affronter ses peurs et retrouver confiance en elle.

Loin de théoriser sur le sujet, « Rose et Rose » propose une approche artistique et burlesque, rythmée par la musique enjouée d’Alvaro Bello et les mots percutants de Valérie Alane. Sous la direction de 2C2A (Centre de Création Artistique Amadeus) et avec la participation du chœur d’enfants Ker’Amadeus et de la Compagnie Véronique Asencio, ce spectacle offre une conclusion tout en nuances : parler du harcèlement scolaire est un premier pas vers la résolution de ce problème sociétal.

À travers « Rose et Rose », c’est un message d’espoir et de sensibilisation qui est transmis, rappelant que la lutte contre le harcèlement scolaire est l’affaire de tous, adultes et enfants confondus.

INFO :

Spectacle tous publics : Vendredi 02 février 20h au Fanal – La Cité des Arts

Représentations scolaires :

Mardi 30 à 10h et 13h.

Le Jeudi 01 février à 10h et 13h.

Le Vendredi 02 février à 13h

Les scolaires ont travaillé sur l’opéra et formeront des Choeurs de salle pour un spectacle participatif

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.