Revenir à la rubrique : International

Revendication des atolls de Tahiti : L’Église catholique accusée d’escroquerie aggravée

L’Église catholique est accusée d’avoir voulu s’approprier sept atolls du Pacifique au détriment des populations locales. Trois personnes, dont un notaire et un ecclésiastique, ont été placées en garde à vue à Papeete en Polynésie.

Ecrit par P.J – le samedi 11 février 2023 à 16H50

En Polynésie, où le pouvoir de l’Église catholique est omnipresent, un conflit portant sur quelques kilomètres carrés a débouché sur une sensible et embarrassante enquête judiciaire… 

Trois personnes, soit le vicaire général de l’Archidiocèse de Papeete, le père Joël Aumeran, un bénévole laïc du Camica et Me Clémencet, notaire dans la capitale de la Polynésie française, ont ainsi été placés en garde à vue par les gendarmes de la section de recherches de Papeete la semaine dernière, rapporte Le Parisien.

Après qu’une information judiciaire a été ouverte en juillet 2022, pour « escroquerie aggravée, faux en écritures authentiques et usage, fausses attestations et usage », les enquêteurs s’interrogent sur la sincérité d’attestations et des témoignages fournis par le Camica sur son le rôle qu’il a pu jouer sur les îles Tuamotu durant les trente dernières années. 

A savoir que depuis plusieurs mois, le Camica, le conseil d’administration de la mission catholique de Tahiti, revendique la propriété de sept atolls des Tuamotu au nom de l’usucapion, un mécanisme qui permet après trente ans d’occupation et de mise en valeur d’obtenir le titre de propriété d’un bien. Mais… la sincérité de ces attestations est remise en doute par les habitants. 

Ressortis libres de la gendarmerie – comme deux autres personnes entendues librement -, ces trois hommes doivent être prochainement convoqués devant le juge d’instruction en vue d’être mis en examen.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Après 86 ans de travail, cet homme prend enfin sa retraite à… 100 ans

Est-ce le sort qui nous attend tous ? Walter Orthmann, un Brésilien de 102 ans, a pris sa retraite en 2022 après une carrière remarquable de 86 ans dans la même entreprise, RenauxView.
Ce record impressionnant lui a valu une place dans le Guinness World Records pour la plus longue carrière au sein d’une seule entreprise.

L’État allemand réduit les aides aux migrants « paresseux »

Le Land de Saxe-Anhalt a pris une décision controversée en réduisant les allocations des demandeurs d’asile qui ont refusé de participer aux efforts de déblaiement après les inondations dévastatrices de l’année dernière dans l’est de l’Allemagne.
Cette mesure, qui a suscité un débat national, vise à inciter les migrants à contribuer au bien-être de la communauté en échange des aides reçues.

La panne informatique la plus grave que le monde ait jamais connue

Une panne informatique majeure a causé des perturbations dans de nombreuses entreprises à travers le monde ce vendredi, affectant compagnies aériennes, chaînes de télévision, bourses et divers services. En France, plusieurs secteurs sont touchés. Ce problème, lié à une mise à jour défectueuse d’un logiciel, est en cours de correction.

Des lycéens hospitalisés au Japon après avoir mangé des chips au piment ultra-fort

À Tokyo, plus d’une douzaine de lycéens ont été transportés à l’hôpital après avoir consommé des chips au piment extrêmement fort, connues sous le nom de « R 18+ ».
Ces chips contiennent des piments fantômes, ou Bhut Jolokia, réputés pour leur intensité pouvant atteindre plus d’un million sur l’échelle de Scoville.