Revenir à la rubrique : Société

‘Retour Peï’ refusé, un sapeur-pompier prévoit une grève de la faim ce lundi

Un collectif de trois sapeurs-pompiers tire la sonnette d’alarme et accuse le SDIS 974 d’un sérieux problème de recrutement. Chacun d’eux est éligible aux critères CIMM -Centre des Intérêts Moraux et Matériels-, aussi connus sous le nom de « Retour Peï ».  Pascal, un des membres du collectif, nous explique qu’il exerce en métropole, où il a […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 31 mars 2019 à 16H50

Un collectif de trois sapeurs-pompiers tire la sonnette d’alarme et accuse le SDIS 974 d’un sérieux problème de recrutement.

Chacun d’eux est éligible aux critères CIMM -Centre des Intérêts Moraux et Matériels-, aussi connus sous le nom de « Retour Peï ». 

Pascal, un des membres du collectif, nous explique qu’il exerce en métropole, où il a rencontré sa femme avant même de devenir sapeur-pompier. Elle, est originaire de l’île de La Réunion et ils aimeraient donc revenir sur l’île natale de sa concubine. 

Son collègue Alex, quant à lui, est originaire de La Réunion. Mais après avoir eu son concours, il n’a jamais été recruté par le SDIS 974. Pour ne pas perdre son concours, il est donc parti travailler en métropole. Or sa femme et ses enfants sont pour leur part sur l’île. Une famille qu’il ne peut voir que tous les trimestres. 

Or, après 7 années de démarches pour Pascal et plus de 10 ans pour Alex, rien ne s’est concrétisé. « Je ne vous mentirais pas si je vous dis qu’en six ans, j’ai envoyé plus d’une soixantaine de courriers », confie Pascal. Des courriers auxquels ils n’ont jamais eu de réponse. « On ne sait même pas s’ils arrivent à destination », déclare-t-il. Pourtant ils se sont adressés à « tout le monde, aussi bien Président du Département, au colonel, au président du SDIS 974, qu’au Préfet ou qu’à des députés comme Ericka Bareigts ». 

 

Cette incompréhension leur mine fortement le moral. C’est pourquoi, Alex, actuellement à La Réunion, a prévu de débuter une grève de la faim devant les bâtiments du SDIS 974, à partir de demain lundi. Il avait d’ores et déjà prévenu le Département de sa démarche mais n’a eu une nouvelle fois aucune réponse à son courrier. Ils espèrent pouvoir être entendus un jour… 

D’autant que « des recrutements il y en a eu plein et pas des retours peï, des agents qui n’ont aucun lien avec l’île », souligne Pascal. C’est pourquoi ils demandent de la transparence. Il déclare que cela ne concerne pas uniquement les trois membres du collectif mais accuse un dysfonctionnement plus global des ressources humaines du SDIS 974. Le collectif avait même suggéré dans un des derniers courriers « un recrutement pluri-annuel, c’est tellement facile ». 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Air Austral risque d’avoir encore besoin de 30 millions, les actionnaires ont 6 mois pour trouver les solutions

Nouvelle réunion cruciale pour Air Austral mardi matin à Paris. Lors de la dernière réunion du 19 mars, l’État avait posé un certain nombre de conditions à une nouvelle aide à la compagnie régionale Air Austral : l’apport de 10 millions d’euros « frais » au capital, la mise en place d’un accord de performance collective avec les salariés et la réalisation d’un audit par une entreprise indépendante.
Si les premières conditions ont bien été réunies, la lecture ce matin de l’audit de la société Accuracy a eu de quoi donner de nouvelles sueurs froides aux actionnaires. Il ressort de l’analyse des comptes d’Air Austral la nécessité d’une nouvelle injection d’une trentaine de millions d’euros au début de l’année prochaine.
Les actionnaires, pour leur part, espèrent que les efforts accomplis tant par les actionnaires que par les salariés, ainsi que la résolution de quelques conflits en cours, notamment avec Airbus à la suite de l’immobilisation des A220, permettront d’éviter un nouvel apport financier.

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…

Don du sang : Planning des collectes du mardi 21 au samedi 25 mai

L’Etablissement Français du Sang La Réunion- Océan Indien met à jour son planning de collectes de sang organisées du mardi 21 au samedi 25 mai 2024 (report de la collecte prévue le 22/05 à la mairie de St-Louis à une date ultérieure et prolongation des horaires de la collecte de Carrefour Roquefeuil St-Gilles les Bains ce 22/05)?