Revenir à la rubrique : Social

Rencontre entre Cyrille Melchior et Christelle Dubos à la maison départementale du Port

Peu avant l’inauguration d’un point conseil budget de la caisse d’allocations familiales hier en fin de journée au Chaudron, Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, s’est rendue au Port à la maison départementale de la cité maritime accompagnée du délégué interministériel à la prévention et […]

Ecrit par SI – le mardi 19 mars 2019 à 11H30

Peu avant l’inauguration d’un point conseil budget de la caisse d’allocations familiales hier en fin de journée au Chaudron, Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, s’est rendue au Port à la maison départementale de la cité maritime accompagnée du délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes, Olivier Noblecourt. L’occasion pour Cyrille Melchior de rappeler l’action engagée de la collectivité départementale au sein de ces « open space de l’action sociale », pour offrir à la population un accompagnement adapté. L’intégralité du discours du président du conseil départemental à retrouver ci-dessous :
 

Madame la Secrétaire d’Etat, Monsieur le Délégué interministériel à la lutte contre la pauvreté, Madame la Sous-Préfète, Madame la Députée, Monsieur le Maire du Port, Mesdames et Messieurs,
Je vous souhaite la bienvenue à la Maison Départementale du Port pour cette séquence visant à mettre en avant l’action sociale transversale de notre Collectivité.

Je tiens à vous remercier tout d’abord, Madame la Secrétaire d’Etat, Monsieur le Délégué Interministériel, pour cette visite qui nous honore. Nous y voyons une reconnaissance réelle du travail des agents de notre Collectivité ici présents que je tiens à saluer vivement.

Notre Département a engagé depuis plusieurs années un vaste plan de modernisation territorial. Il s’agit non seulement d’améliorer l’accueil de nos publics et renforcer la proximité, les conditions de travail de nos agents, mais aussi de rendre le service public du social plus efficace et performant.
La performance a parfois une connotation péjorative, vue comme étant davantage une « politique du chiffre » qu’une vraie politique d’intérêt général et de service public.

Pour nous au Département, le seul enjeu qui vaille lorsqu’on parle de performance, c’est l’enjeu de l’humain avec cette question majeure : comment mieux prendre en compte les problématiques spécifiques de nos différents publics ? Parfois ces problématiques sont individuelles, demandant un accompagnement particulier. Parfois elles s’entremêlent, exigeant une intervention transversale et pluridisciplinaire.

L’objectif est quant à lui toujours le même : répondre à la détresse, à l’urgence sociale et offrir à nos publics une voie de sortie par le haut.

Aussi, notre réflexion s’est articulée sur les modalités d’accueil et d’accompagnement des Réunionnais au niveau de proximité le plus adéquat, à savoir au sein de nos GUT et nos Maisons Départementales.
Depuis plus de quatre ans maintenant, avec l’ouverture des nouveaux locaux de la Maison Départementale du Port, ces agents se sont engagés dans une démarche innovante d’accompagnement.
Ici, nous avons décloisonné les services afin de permettre l’expression pleine et entière de chacune de nos compétences et de faciliter les passerelles entre les différentes missions que sont polyvalence insertion et la protection de l’enfance, dans l’intérêt exclusif des enfants et des familles.

Nous avons impulsé ici la création d’un véritable Accueil Unique. Je dirais même, d’un « open space » de l’action sociale, un lieu où nous offrons à la population, aux administrés, une écoute, une orientation et un accompagnement adaptés, tout en préservant la confidentialité de chaque situation.

Madame la Ministre, Monsieur le Délégué Interministériel, nous sommes fiers et heureux de vous accueillir dans ce lieu qui donne à voir une manière nouvelle d’exprimer la solidarité départementale, une solidarité de résilience et d’espérance que nous avons souhaité illustrer à travers les différentes rencontres qui suivront dans quelques instants.

Je vous remercie pour votre attention.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Crise du BTP : Sans accord, « le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous »

Les syndicats du BTP ont suspendu leur grève et vont participer à plusieurs réunions de travail tout au long de la semaine prochaine. Une nouvelle table ronde avec tous les acteurs du secteur est prévue vendredi prochain. Si un accord n’est pas trouvé, les manifestants reprendront leur mobilisation. « Le préfet a dit qu’il viendra sur la route avec nous », assure Johny Lagarrigue de la CFDT-BTP.

Crise du BTP : La grève est suspendue, des réunions de travail prévues la semaine prochaine

Les syndicats qui ont démarré mercredi un mouvement de grogne annoncent jeudi suspendre la grève. Une décision prise au sortir d’une réunion organisée à la CCIR avec le préfet, le Département et la Région, notamment. Les manifestants avaient organisé un barrage filtrant mercredi et avait bloqué le Barachois toute la journée de jeudi, provoquant de très importants embouteillages dans le chef-lieu et sur la Nouvelle Route du Littoral.

Manifestation du BTP : Barachois fermé

Une grève illimitée a été démarrée par les syndicats du BTP. Ils bloquent la circulation au niveau du Barachois et une déviation a été mise en place par le Boulevard Sud. Les acteurs du BTP réclament une mobilisation des pouvoirs publics pour sortir le secteur de la crise qui s’enlise. (Images : Pierre Marchal)

SPL Estival : L’intersyndicale prête « à remettre la machine en marche »

« La crise est toujours là ». Après la publication dans la presse locale du pré-rapport de la Chambre régionale des comptes, l’intersyndicale de la SPL Estival ne cache pas son désarroi face à une situation « qui perdure » au sein de la société, et ce malgré la fin du conflit social qui a paralysé la structure fin 2023.