Revenir à la rubrique : International

Raids israéliens sur Gaza en réponse à des tirs de roquettes

Après deux mois de relative accalmie, la violence a de nouveau frappé la bande de Gaza. L’armée de l’air israélienne a lancé des attaques aériennes cette nuit, après avoir essuyé des tirs de roquettes plus tôt dans la soirée. Un communiqué de l’armée indique « qu’en réponse aux nombreuses attaques de roquettes ces dernières heures, un […]

Ecrit par S.I – le lundi 24 juin 2013 à 11H51

Après deux mois de relative accalmie, la violence a de nouveau frappé la bande de Gaza. L’armée de l’air israélienne a lancé des attaques aériennes cette nuit, après avoir essuyé des tirs de roquettes plus tôt dans la soirée.

Un communiqué de l’armée indique « qu’en réponse aux nombreuses attaques de roquettes ces dernières heures, un appareil de l’armée de l’air israélienne a visé deux entrepôts d’armes dans le centre de la bande de Gaza et un site de lancement de roquettes dans le sud de la bande de Gaza. Les cibles ont été atteintes. »

 

Les tirs de missiles de dimanche, qui visaient là encore le Sud de l’Etat hébreu, n’ont fait ni dégât ni blessé, selon des sources militaires. Deux roquettes ont atteint le sol israélien, et deux autres ont été interceptées en vol par Iron Dome, le système de défense de l’armée.

 

Les tirs de roquettes sur le Sud d’Israël interviennent alors qu’une querelle a éclaté dans la bande de Gaza entre le mouvement radical Jihad islamique et le Hamas. Le Jihad islamique a suspendu ses contacts avec le Hamas à la suite de la mort dimanche d’un de ses chefs blessé dans un accrochage avec la police.

Le 21 novembre dernier, [le Hamas avait conclu une trêve avec Israël ]urlblank:http://www.zinfos974.com/Gaza-Cessez-le-feu-fragile-mais-respecte-entre-Israel-et-le-Hamas_a49921.html au terme d’une semaine d’hostilités meurtrières.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Etats-Unis : Impressionnante éruption thermale dans le parc national de Yellowstone

Des dizaines de touristes ont été pris de panique suite à l’explosion d’un geyser habituellement calme dans le parc national de Yellowstone dans le Montana aux Etats-Unis. L’éruption thermale n’a fait aucun blessé, mais la zone de Biscuit Basin a été fermée par mesure de sécurité. L’observatoire volcanique de Yellowstone se veut rassurant et affirme qu’aucun changement géologique profond n’a été observé.

Apparition d’un nouveau virus mortel en Inde

Les autorités de l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde, intensifient les mesures préventives après le décès d’un garçon de 14 ans, victime du virus Nipah, et l’identification de 60 personnes à haut risque de contamination. Veena George, ministre de la Santé de l’État, a confirmé la mort du jeune garçon dimanche 21 juillet, suite à un arrêt cardiaque​.

Gaza : Décès de deux otages israéliens enlevés par le Hamas

Le Forum des otages, groupe israélien militant pour la libération des captifs retenus dans la bande de Gaza, a annoncé lundi 22 juillet la mort de Yagev Buchshtab, 35 ans, et d’Alex Dancyg, 76 ans.
Les deux hommes avaient été enlevés lors de l’attaque du 7 octobre par le Hamas en Israël.

Une fan mouillée l’enlace sur scène, un chanteur brésilien meurt électrocuté

Le chanteur brésilien Ayres Sasaki est tragiquement décédé le 13 juillet dernier, à Salinopolis, alors qu’il se produisait sur scène.
Agé de 35 ans, Sasaki a été électrocuté après qu’une fan mouillée l’a pris dans ses bras pendant son concert à l’hôtel Solar.
La combinaison de l’eau et d’un câble électrique a provoqué un choc mortel, causant le décès instantané du musicien.