Revenir à la rubrique : Société

Qui percevra réellement les 100€ d’augmentation du SMIC ?

C'est l'annonce phare d'Emmanuel Macron, en réponse au mouvement social des Gilets Jaunes. Le SMIC devait être rehaussé de 100€. Qu'en est-il réellement, tous les smicards percevront-ils cette prime ? Le premier ministre Edouard Philippe a précisé dans un entretien accordé hier soir au journal économique "Les Echos" les modalités de la mesure.

Ecrit par zinfos974 – le lundi 17 décembre 2018 à 12H49

C’est une « mesure forte », affirmait lundi soir dernier le président de la République Emmanuel Macron, dans son allocution télévisuelle après 3 semaines de mobilisation des Gilets Jaunes. Dans les faits, « la hausse du SMIC » n’en est pas une. Il s’agit d’une hausse de la prime d’activité, qui est une aide versée par la CAF aux travailleurs les plus démunis. Elle est attribuée sous conditions de ressources, selon la composition des foyers fiscaux.

Edouard Philippe annonçait hier soir dans le journal économique « Les Echos » les détails des 100 euros promis aux smicards. « L’engagement du président passera par une hausse massive de la prime d’activité. Cela permet d’aller vite : dès le 5 février, la prime sera versée pour compléter le salaire de janvier et atteindre ainsi la hausse de 100 euros. Elle permet de tenir compte des éléments de justice sociale, et notamment de l’ensemble des revenus du foyer. Nous avons préféré cette solution à une baisse des cotisations salariales, qui était plus injuste et qui, à ce titre, a déjà été censurée par le Conseil constitutionnel », indique Edouard Philippe.

55% des smicards concernés

Ainsi, ce n’est pas le SMIC en lui-même qui sera augmenté de 100 euros, mais la prime d’activité. Seuls 55% des smicards devraient donc bénéficier de cette hausse de pouvoir d’achat. En revanche, les conditions d’attribution de la prime d’activité sont élargies : auparavant, pour la percevoir, un travailleur célibataire devait toucher 1,2 SMIC au maximum, qui passera dès février, pour les salaires du mois de janvier, à 1,5 SMIC. « Tous les salariés célibataires sans enfant auront 100 euros de plus jusqu’à 1560 euros net de revenus » et « avec un enfant, une mère célibataire pourra percevoir la prime jusqu’à 2000 euros de salaire », précise le Premier ministre. Le nombre de foyers éligibles passera de 3,8 millions à 5 millions.

Pour justifier ce choix des modalités et du financement de cette mesure, le premier ministre avance qu’« Augmenter le SMIC, et l’augmenter massivement, c’était faire porter sur les entreprises le coût de cette mesure, ce qui aurait conduit à une hausse significative du coût du travail défavorable à l’emploi ». 

L’ensemble des mesures devrait coûter 10 milliards d’euros, financés en grande partie par une baisse des dépenses publiques. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique