Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

À propos de l’election de Barack Obama

Tout d’abord, je voudrais féliciter le vainqueur comme il se doit. Cependant voici quelques réflexions : 1) pourquoi tant préciser et insister sur sa couleur de peau? Je suis métisse moi-même et je ne m’estime ni noire, ni blanche mais la réunion, l’union, le fruit de l’amour de 2 personnes d’origines ethniques différentes! Il semble […]

Ecrit par nikari60@gmail.com – le jeudi 06 novembre 2008 à 00H00

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Tout d’abord, je voudrais féliciter le vainqueur comme il se doit.
Cependant voici quelques réflexions :
1) pourquoi tant préciser et insister sur sa couleur de peau? Je suis métisse moi-même et je ne m’estime ni noire, ni blanche mais la réunion, l’union, le fruit de l’amour de 2 personnes d’origines ethniques différentes! Il semble que beaucoup d’abrutis sur terre ne voient que blanc ou noir! Vivement que la terre entière soit métissée. Ne restera plus alors que le racisme d’argent, ce qui est le cas aujourd’hui dans les pays fortement métissés!
2) le pouvoir et l’argent n’ont ni couleur, ni odeur! Ceci avec l’imbécile espoir que le nouveau président élu ne soit pas que le représentant des « gros financeurs » lobbyistes de sa campagne électorale. Sachant que ceux-ci en attendent obligatoirement un retour.
3) être métissé, venir comme il est dit de « minorité visible » (que ce terme est dégradant, péjoratif !) ne doit pas être un passe droit pour entrer en politique ni être élu! La compétence, l’honnêteté, le sacerdoce sont pour ma part le premier critère.
4) quant à observer tous ces politiciens « détourneurs de fonds publics« , magouilleurs, en situation de mise en examen par la justice, et qui n’ont fait à la Réunion que placer famille et copains, ceux là ils feraient mieux de la fermer et de se cacher sous la table! Voleurs, est un critère d’exclusion à vie de la scène publique et politique!
5) France terre de discrimination ou le terme de « discrimination positive ! » est employé au lieu des terme de mérite, de travail, de justice et d’égalité ! Il est admirable de voir malgré tout qu’en terre anglo-saxonne, on peut réussir. En France on discrimine, catégorise, hiérarchise pour mieux privilégié la « noblesse bourgeoisie »!
Mr le Président Obama, au delà d’être devenu le premier Président METIS, puissiez vous combattre et résister aux puissances financières qui gouvernent ce monde afin de le rendre plus juste! Puissiez vous faire autre chose qu’une politique de saupoudrage en faveur des plus pauvres! Ceci est un vœu mais je le sais malheureusement une utopie. une citoyenne du monde désabusée.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Connaître l’Histoire, c’est prendre du recul pour mieux aller de l’avant

La campagne pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet 2024 est venue nous rappeler l’importance fondamentale du travail d’histoire à mener dans nos sociétés pour qu’elles puissent rester démocratiques. Les propos du maire de la Plaine-des-Palmistes, chef de file du Rassemblement National à La Réunion, tenus le 18 juin à l’antenne de Réunion La 1 ère, ont provoqué une vague de réactions indignées, dont celles de candidats de son propre parti. Pour Johnny Payet, qui explique que « l’esclavage était une façon de vivre avant, il y a des années et des années », une conclusion s’impose : « aujourd’hui on ne doit plus parler d’esclavage ». Ces déclarations décomplexées du fait d’une situation de crise politique ne sont ni à prendre à la légère, ni le témoignage d’une pensée isolée. L’idéologie portée par le discours de cet homme politique n’est en rien un « détail de l’histoire ».

Devoir de mémoire obligatoire ?

Le maire RN de la Plaine des Palmistes a, semble-t-il, réalisé l’unanimité de la classe politique contre lui en prenant position contre l’idée d’un devoir de mémoire qui l’obligerait personnellement à fêter le 20 décembre. La revendication de cette liberté individuelle lui a valu un déferlement de réactions hostiles auquel même des candidats du RN ont participé. Ainsi, mis à part l’antisémitisme, Johnny Payet s’est trouvé accusé d’à peu près tous les pires travers qu’on puisse reprocher à un homme politique. Cette prodigieuse diversité des griefs portés contre lui garantit qu’il est vain d’espérer un fondement rationnel à ce qui apparaît avant tout comme un débordement émotionnel collectif contre l’homme à abattre du moment. Traditionnellement on parle de lynchage médiatique et, en l’occurrence, le terme ne semble pas usurpé.

Jardin des merveilles : l’expérience de Bangalore peut-elle faire éclore un aéroport Guerlain sur l’Arc Atlantique ?

Dans la célèbre plantation Guerlain de Mayotte, « jardin archipel » du canal du Mozambique ; se trouve à quelques centaines de mètres du centre de Combani l’une des plus importantes plantations d’Ylang-Ylang, la fleur qui a révolutionné le parfum, ainsi que des épices comme les clous de girofle et la vanille. Alambics, distillat d’essences, allée de cocotiers … Entre nature et architecture, l’univers de la parfumerie peut-il servir de laboratoire d’inspiration et de décarbonation de l’aviation du XXIème siècle ?