Revenir à la rubrique : Education

​Projet de réforme des lycées professionnels : Une grève annoncée ce jeudi 17 novembre

Dans un communiqué, le FSU Réunion et ses syndicats de l’Éducation, de l’Enseignement agricole et de la Territoriale appellent à la grève contre le projet de réforme des lycées professionnels.

Ecrit par NP – le lundi 14 novembre 2022 à 17H38

Communiqué du FSU :

La FSU Réunion et ses syndicats de l’Éducation, de l’Enseignement agricole et de la Territoriale appellent à faire grève jeudi 17 novembre et à venir le plus massivement possible devant les lycées professionnels Lepervanche (Le Port), L’Horizon (Sainte Clotilde), Patu De Rosemont (St Benoit), Roches-Maigres (St-Louis), François de Mahy (St-Pierre) à partir de 7 heures.

La FSU Réunion appelle à combattre le projet de réforme des lycées professionnels. C’est en effet de loin l’attaque la plus violente jamais orchestrée contre le système éducatif.
Le gouvernement veut augmenter les temps de stage et réduire les temps à l’école pour donner satisfaction au patronat qui se plaint de manquer de main-d’œuvre. Ainsi celui-ci pourra-t-il disposer rapidement d’employés précaires, mal payés et assignés à des tâches limitées au domaine de l’entreprise où ces jeunes seront envoyés. Un retour à l’avant-guerre où l’apprentissage était le seul moyen de se former à un métier.

A la Réunion cela concerne 37 % des lycéens pour qui l’horizon sera rétréci aux seuls besoins du patronat local, sans plus pouvoir envisager de poursuites d’études ou un avenir hors du territoire.
C’est bien tout l’esprit du service public d’éducation dans ses principes d’égalité des chances et du droit à un avenir librement choisi qui est brutalement entravé.
Pour la FSU Réunion, il est impossible de laisser passer un tel projet qui dessinerait les contours d’un système éducatif à deux vitesses, qui ne s’arrêtera d’ailleurs pas au seul lycée professionnel, nous le savons bien.

En métropole des fermetures de lycées sont d’ores et déjà programmées. 
Pour empêcher ce projet d’aboutir, la FSU Réunion appelle à une mobilisation massive dès le 17 novembre et au-delà. Ne laissons personne détruire notre système éducatif et exigeons ensemble d’autres choix : l’inscription de tous les lycées de la Réunion en Éducation Prioritaire en est un ainsi qu’une véritable ambition pour l’enseignement public au service de la jeunesse.

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Grève des enseignants : La ministre de l’Education dans l’œil du cyclone

Partout en France ce jeudi 1er février, le corps enseignant manifeste son désaccord avec la ministre de l’Éducation Amélie Oudéa-Castéra, largement décriée pour son choix de scolariser ses enfants dans une école privée aux positions éthiques contestables, tout autant que pour sa volonté de poursuite des réformes entamées par ses prédécesseurs. À La Réunion, deux manifestations se tenaient ce matin, devant le rectorat à Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.

Education : L’intersyndicale appelle à la grève le 1er février

L’intersyndicale FSU, UNSA, FO, CFDT, CGTR, SAIPER et Sud appelle à un mouvement de grève le jeudi 1er février sur la thématique de « L’éducation en danger ». Deux rassemblements se tiendront à 9h devant le rectorat de Saint-Denis et devant la mairie de Saint-Pierre.

Saint-Benoît : Tous les collégiens de Bouvet porteront l’uniforme dès mardi

Le collège Amiral-Bouvet présentera lundi aux médias l’uniforme qu’étrenneront dès le lendemain les 500 élèves de l’établissement. Le choix s’est porté sur des t-shirts et polos bleu ciel, tandis que le bas de la tenue reste fourni par les parents, à condition de rester dans les tons noir, bleu ou gris.