Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Portrait : Karine Pothin, biologiste à la Réserve Marine

Karine Pothin fait partie de ces jeunes Réunionnais qui sont partis faire leurs études en Métropole. Après un parcours brillant en biologie marine, alors qu'elle aurait pu aller travailler aux Etats-Unis ou en Australie pour des salaires bien plus intéressants, elle a fait le choix de revenir dans son île natale et de postuler au Parc marin où elle travaille désormais. Elle a fait ce choix pour se rapprocher des siens certes, mais aussi pour faire profiter son île de ses nouvelles compétences. Son interview vidéo, un peu plus longue que celles que nous vous offrons d'habitude, est la première d'une série que nous espérons longue, consacrée aux jeunes Réunionnais qui ont réussi, que ce soit à la Réunion ou à l'extérieur. Dès que nous en aurons réalisé plusieurs, nous les réunirons dans une nouvelle rubrique...

Ecrit par Karine Maillot – le mercredi 25 février 2009 à 20H25

Jeune mère d’un petit garçon, Karine Pothin est une femme sûre d’elle et qui n’a pas hésité à partir de son île pour mieux revenir.
Intimidée au départ par la caméra, elle s’est vite détendue dès qu’il s’est agi de parler de sa passion, le monde marin.
Elle a eu un parcours universitaire en deux parties. C’est d’abord à l’Université de la Réunion qu’elle a démarré ses études en biologie générale, jusqu’au niveau licence. Elle a ensuite poursuivi son cycle à l’université de Marseille, où elle a obtenu un Master et un DEA. Ses intérêts par la suite se sont portés sur la biologie marine. Et cela tombe bien, étant donné la richesse de l’écosystème aquatique de son île natale. « J’ai commencé par travailler à l’agence pour la recherche et la valorisation marine de la Réunion. Ce qui m’a permis d’effectuer ma thèse de doctorat sur le cycle de vie des poissons du récif de l’île de la Réunion »…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Air du temps : Coup de chapeau (très) appuyé aux personnels d’un CHU de plus en plus à la ramasse

On pourrait soumettre l’idée au ministère de la Culture : que les personnels hospitaliers puissent concourir chaque année aux Molière. Parce que, sans dèc, je ne connais pas de meilleurs comédiens. La crise des établissements de santé ? C’est quoi ça ? Il y en a plein les journaux télévisés, les colonnes de la presse ? Pures inventions de scribouillards auxquelles syndicalistes et patrons de cliniques se prêtent honteusement. Parce que lorsqu’on entre à l’hosto, par accident ou par pure connerie (je sais de quoi je parle, merci !), où sont les problèmes ? C’est nickel-chrome !!!!!

Léa Churros en duo avec KIM

Chouchou du public réunionnais, la chanteuse Léa Churros, vient de sortir un single avec l’une des artistes zouk phares au niveau national, KIM. Le clip a été dévoilé vendredi soir sur les plateformes de streaming et devrait très rapidement devenir un véritable succès.

CCIR : « Des finances totalement au vert »

À l’occasion de l’assemblée générale de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, son président, Pierrick Robert, s’est félicité de la « bonne santé financière » de la chambre consulaire. « Nous sommes aujourd’hui totalement dans notre ligne de conduite et dans le déploiement de ce que nous avons entrepris pour nos entreprises » assure-t-il.

La tempête tropicale Ialy se renforce, une autre zone suspecte sous surveillance

La tempête tropicale Ialy, localisée au sud-ouest des Seychelles, continue son évolution sans menacer directement les zones habitées, mais avec une possibilité d’intensification vers le stade de forte tempête tropicale. Parallèlement, une zone suspecte dans le nord-est de la zone de responsabilité météorologique présente un risque modéré de développement.