Point d’étape du CIOM : Cyrille Melchior salue la méthode et l’avancée des dossiers

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, participait, jeudi 23 novembre, au point d’étape sur l’avancée des mesures annoncées lors du Comité interministériel des outre-mer (CIOM) du 18 juillet. Un point d’étape organisé à Paris par le ministre chargé des Outre-mer, Philippe Vigier, auquel assistaient notamment les parlementaires de La Réunion.

par Département de La Réunion – le jeudi 23 novembre 2023 à 20H02

À l’issue de la rencontre, Cyrille Melchior salue la méthode choisie par le Gouvernement. « Cette réunion avait pour but d’examiner les freins ou les difficultés à la mise en œuvre des 72 mesures annoncées, explique-t-il. Chacun a pu exprimer ses attentes, ses inquiétudes. C’est une démarche novatrice et j’ai pris plaisir à y participer. »

Le Président du Conseil départemental rappelle également que l’une des mesures annoncées a trouvé sa concrétisation, il y a quelques jours, dans la signature, entre le Gouvernement, l’Agence régionale de santé (ARS) et le Département, d’une convention de rattrapage de l’offre médico-sociale pour l’accueil des personnes handicapées à La Réunion. Une enveloppe de 69 millions d’euros qui s’inscrit dans la mesure n°24 du CIOM.

Une autre convention doit être rapidement signée pour la mobilisation de crédits de la Ligne budgétaire unique (LBU) afin de faciliter la réhabilitation des logements anciens. « Cela simplifiera les procédures pour avoir accès à des logements décents » souligne Cyrille Melchior.

Solidaire avec les communes de l’île et la Région, le Président du Conseil départemental assure enfin qu’il ne faut pas supprimer les recettes d’octroi de mer, un sujet qui a été abordé avec le ministre chargé des Outre-mer lors de cette réunion à Paris. « Il y a une convergence de vue là-dessus, précise Cyrille Melchior. La discussion a été franche. Mais il faut également avoir un travail d’explication sur son fonctionnement et, je l’ai dit, vérifier si l’octroi de mer participe bien à son objectif initial, la protection des productions locales. »

CHARTE DES COMMENTAIRES

——
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

– Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes – que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l’équipe de Zinfos974.
– Tout contenu contraire à la loi : l’incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l’humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.
– Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.
– Merci d’éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.
– La répétition d’un même commentaire, assimilée à du spam.
– La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d’un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande « signaler un commentaire abusif » plutôt que d’envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d’indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos974 via l’adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos974 est seul juge des messages qu’il publie ou modère – y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l’adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

——
Toute l’équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique

Le Département s’engage pour la protection des enfants

Le Département s’engage pour la protection des enfants

Le Département, l’Etat, la Procureure Générale de la Cour d’appel, le premier Président de la Cour d’appel, le rectorat, l’Agence Régionale de Santé (ARS),la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et des associations ont signé, le mercredi 21 février, dans l’Hémicycle de la Collectivité, le plan Départemental de Prévention et de Lutte contre les Violences Intrafamiliales en direction des enfants. Une signature effectuée à l’occasion de la réunion de l’Observatoire Départemental de la Protection de l’Enfance (ODPE).

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial