Revenir à la rubrique : National

Plusieurs dentifrices de grandes marques contiennent des nanoparticules potentiellement cancérigènes

L’association Agir pour l’environnement dénonce la présence de dioxyde de titane au possible effet cancérogène dans deux tiers des dentifrices en vente. L’association a étudié 408 dentifrices, dont 59 pour enfants, vendus dans les grandes surfaces, pharmacies, parapharmacies et magasins bio. Il en ressort que « deux tiers des dentifrices (271 dentifrices sur 408) contiennent du […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 28 mars 2019 à 17H49

L’association Agir pour l’environnement dénonce la présence de dioxyde de titane au possible effet cancérogène dans deux tiers des dentifrices en vente.

L’association a étudié 408 dentifrices, dont 59 pour enfants, vendus dans les grandes surfaces, pharmacies, parapharmacies et magasins bio. Il en ressort que « deux tiers des dentifrices (271 dentifrices sur 408) contiennent du dioxyde de titane« , qu’ »un dentifrice pour enfants sur deux en contient (29 dentifrices sur 59) » et qu’ »aucun des 271 dentifrices ne précise sur son emballage si le dioxyde de titane présent est à l’état nanoparticulaire« , selon un communiqué de l’association.

En mai dernier, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique Brune Poirson avait annoncé la suspension de l’utilisation du dioxyde de titane (indiqué sur les étiquettes comme TiO2 ou E171) dans les produits alimentaires d’ici fin 2018 – suspension et non interdiction qui dépend de l’Union européenne.

Cette substance contient des nanoparticules – d’une taille inférieure à 100 nanomètres facilitant leur pénétration dans l’organisme – ce qui soulève l’inquiétude depuis plusieurs années des associations de défense des consommateurs et de l’environnement. On craint notamment un effet cancérogène.

L’association a mis en place [un site où l’on peut consulter la liste]urlblank:https://dentifrice-infoconso.agirpourlenvironnement.org/ des dentifrices qui contiennent du dioxyde de titane. On y retrouve de grandes marques, telles que Signal, Aquafresh ou encore Oral-B.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pour LFI, l’exclusion de l’Assemblée du député Sébastien Delogu est une fierté

Le député de Marseille Sébastien Delogu a été exclu 15 jours de l’Assemblée nationale par la présidente Yaël Braun-Pivet pour avoir brandi un drapeau palestinien hier lors d’une séance de questions au gouvernement. « Sa punition est une décoration et une honte pour toujours pour ceux qui l’ont votée » a réagi sur X Jean-Luc Mélenchon. Sébastien Delogu a été sanctionné par un vote des députés macronistes, de la droite et de l’extrême-droite.

Johanne Defay éliminée à Tahiti

Alors que les Jeux olympiques se rapprochent à grands pas, Johanne Defay a réalisé une contre-performance lors de la compétition du Tahiti Pro en se classant 9e. Néanmoins, la victoire de la Tahitienne Vahiné Fierro a un petit goût de Réunion, puisqu’elle est entraînée par Jérémy Florès.

La grande reporter Mémona Hintermann s’interroge sur une contagion calédonienne

Dans une chronique publiée dans la Dépêche, la Réunionnaise s’interroge sur une possible contagion de la situation en Nouvelle-Calédonie sur les autres territoires ultramarins. L’ancienne membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel dresse un tableau alarmant de la situation des Outre-mer, en taclant au passage le président de la République et les élus locaux.

Sniffy : Une poudre blanche énergisante à inhaler par le nez inquiète

Encore peu connue du grand public, Sniffy, poudre blanche énergisante, vient de débarquer sur le marché dans l’Hexagone, mais fait déjà l’objet de controverses et pourrait bientôt être interdite par la loi. Cette poudre blanche, qui s’inhale par le nez, suscite l’indignation des spécialistes de l’addictologie, qui y voient une incitation à consommer de la cocaïne.

Footballeurs péi pro : L’étrange saison qui a du mal à relier deux générations

Alors que la plupart des championnats européens se sont arrêtés le week-end dernier, l’heure du bilan a commencé pour tout le monde. Une saison assez particulière pour les footballeurs réunionnais qui n’est pas la plus faste en termes de présence sur les terrains professionnels de l’Hexagone. La faute, peut-être, à une jonction de générations qui met du temps à se faire. Néanmoins, entre le départ de Dimitri Payet au Brésil, le succès de Melvine Malard en Angleterre et une relève qui arrive, la saison a été riche en changements. Retour sur une année assez particulière pour les footballeurs réunionnais.