Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Pierrot Dupuy – Réunion la 1ère : « Ça ne va pas le faire »

Dans trois jours, ça fera un mois qu'Eric Rayapin a posé ses valises à Réunion la 1ère en tant que rédacteur en chef adjoint. Il n'aura pas eu à attendre l'anniversaire de son arrivée pour qu'il ait droit à son premier tract d'un syndicat maison, en l'occurrence le SNJ-CGT.

Ecrit par 1654 – le lundi 13 février 2023 à 15H38

Le SNJ-CGT de Réunion la 1ère a publié un tract le 10 février dernier (voir ci-dessous) dans lequel ils s’en prend vertement au nouveau rédacteur en chef, Eric Rayapin, qui n’avait pris ses fonctions que quelques jours plus tôt, le 16 janvier, en remplacement d’Elyas Akhoun, nommé délégué du Numérique par intérim.

Nous passerons sur les reproches concernant la façon dont la rédaction, sous l’impulsion du nouveau rédacteur en chef, a traité le nouvel An chinois. Vous trouverez tous les renseignements dans le tract.

Je préfèrerai m’appesantir sur la façon dont Eric Rayapin, selon la CGT, « manage » ses équipes. « Je n’ai pas besoin de votre avis« , aurait-il dit en conférence de rédaction télé, ce qui a incité la CGT à intituler son tract « Sa ka pa maché », ce qui signifie en guadeloupéen (d’où vient Eric Rayapin) « Ça ne va pas le faire ».

Mais la CGT a gardé le meilleur pour la fin. Elle accuse à demi-mot le rédacteur en chef d’avoir tenu « des propos déplacés et inappropriés » jugés « inqualifiables« . Le syndicat n’en dit pas plus mais d’après nos informations, il serait reproché à Eric Rayapin d’avoir tenu des propos équivoques auprès de certains membres de la gente féminine de la station.

Quoi qu’il en soit, il y a encore du travail avant de mettre Réunion la 1ère sur les rails. Par exemple ce matin, à l’occasion d’une conférence de presse tout à fait banale, les journalistes de la radio-télévision publique sont arrivés à trois : un journaliste télé et son caméraman et un autre journaliste pour la radio. Pendant ce temps-là, Antenne n’envoie qu’un seul journaliste qui tient sa caméra d’une main et tend son micro de l’autre. Et à l’époque où elle avait encore une radio, la rédaction récupérait le son de la vidéo pour le journal radio.

Pourquoi je relève ce point ? Parce que Réunion la 1ère est financée par de l’argent public et que ses employés touchent une prime supérieure à celle de 53% touchée par l’ensemble des fonctionnaires de l’ile. Mettre trois journalistes là où un seul suffirait, en plus payés par les impôts de l’ensemble des contribuables, la CGT a raison : « Sa ka pa maché » !
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une femme grièvement mordue par des loups dans un zoo

Une femme de 37 ans a été grièvement blessée tôt ce matin après avoir été mordue par des loups au zoo de Thoiry (Yvelines).
La victime, qui avait passé la nuit dans un hébergement hôtelier du parc, s’était levée tôt pour faire un footing et s’était introduite dans l’enclos des loups.

Nouvelle-Calédonie : 7 leaders indépendantistes arrêtés et transférés en Hexagone

En Nouvelle-Calédonie, onze militants indépendantistes kanaks, dont le porte-parole Christian Tein, ont été arrêtés la semaine dernière pour leur implication présumée dans les troubles liés à la réforme électorale.
Parmi eux, sept ont été transférés en métropole pour y être incarcérés, une décision qui a suscité une vive émotion au sein de la communauté kanak et des partisans de l’indépendance.