Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Pétition contre le gaspillage de l’argent public

Bonsoir ou bonjour à tous,  A l’issue de l’enquête de ce jeudi 26/02/09, quelques uns d’entre nous ont constitué avec les représentants de familles expropriées un Comité citoyen intitulé « Stop au gaspillage de l’argent public« . Ce comité qui est une association de fait n’aura comme durée de vie que la durée de l’action pour empêcher […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 03 mars 2009 à 10H36

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Bonsoir ou bonjour à tous, 
A l’issue de l’enquête de ce jeudi 26/02/09, quelques uns d’entre nous ont constitué avec les représentants de familles expropriées un Comité citoyen intitulé « Stop au gaspillage de l’argent public« .
Ce comité qui est une association de fait n’aura comme durée de vie que la durée de l’action pour empêcher la DUP souhaitée par la région à savoir la durée de la collecte de milliers de signatures sur notre pétition réclamant de M. le Préfet qu’il ne promulgue pas l’arrêté rendant d’utilité publique le projet de CMUR en l’état.
En effet, comme nous l’avons constaté lors de l’examen du dossier de demande d’utilité publique en vue de permettre d’acquérir à vil prix dans le cadre de l’expropriation que seul 4 hectares correspondant à la partie immobilière et aux parkings pouvaient éventuellement justifié de l’utilité publique mais que l’acquisition de 12 hectares inscrit dans le périmètre de la D.U.P. ne constituaient qu’une réserve foncière future et qu’aucun élément ni technique ni financier n’étaient apporté pour justifier la D.U.P. et donc l’expropriation aux prix des domaines.
Notre pétition a pour objectif de montrer au promoteur (Paul Vergès et la Région) que la population réunionnaise pour de multiples raisons: coût excessif, mégalomanie du projet, dimension culturelle surtout accès sur la caractère mausolée bien plus que musée, caractère totalement népotique et clanique des embauches déjà faites alors que le dossier est très loin d’être opérationnel puisque les terrains d’emprise ne sont même pas acquis (et ne le seront sans doute pas suite à nos actions).
D’ici fin mars, nous souhaitons par notre mobilisation auprès de tous nos concitoyens réunionnais rassembler beaucoup de pétitions qu’une délégation remettra à M. le Préfet après le rapport du commissaire enquêteur pour lui montrer la très forte hostilité à ce projet très loin de réunir l’assentiment général.
Même si le Préfet ne tient pas compte de nos pétitions, le recours que nous allons faire exercer au Tribunal Administratif par les avocats des expropriés qui feront état bien sûr de nos pétitions et de leur ampleur populaire (d’où l’importance d’en recueillir beaucoup sur toute l’île et même en métropole) font demande l’annulation de l’arrêté en question.
Je pense que nous obtiendrons gain de cause et que la région devra soit négocier à l’amiable les terrains tout en limitant sa gourmandise aux seuls besoins immobiliers du projet, soit 4 hectares, soit relancer une nouvelle D.U.P. limitée aux 4 hectares.
Quoi qu’il en soit cela fera perdre beaucoup de temps et réduira les chances de voir ce projet tant décrié à juste titre arriver au bout d’ici les prochaines régionales.
Chacun des animateurs sera détenteur de formulaires de pétitions vierges qu’ils tiennent à votre disposition. Pour communiquer entre nous et assurer la parfaite coordination et réussite de notre action tout en réduisant les coûts, je vous invite à télécharger skype qui est gratuit et qui nous permettra de téléphoner gratis, d’organiser des vidéoconférences gratis et donc d’être très efficaces, ce qui est un gage de réussite certain.
Je vais essayer par ailleurs, malgré le coût, de mettre en ligne la pétition pour qu’elle puisse être signée par les internautes et surtout en métropole.
Je vous adresserai des petits textes argumentaires qui viendront s’ajouter à vos initiatives. Toute proposition et toute idée pour être efficace, performant et convaincant, toutes les suggestions, idées, propositions sont les bienvenues.
Vous trouverez ci-joint une liste toute provisoire des membres présents du comité actuel qui est ouvert à tous et à toutes les bonnes volontés (n’hésitez pas à inviter vos relations parents, amis, collègues, connaissances qui sont comme nous écœurés et souhaitent nous rejoindre dans l’action en les invitant à se mettre en rapport avec moi) ainsi que le texte recto et verso de la pétition que vous pouvez imprimer vous mêmes à partir de ces envois.
Vous pouvez me commander des pétitions et dès que je leur en aurai fait parvenir, aux animateur de votre zone. Ceux qui ont besoin d’aide et de conseil pour skype, outil très important pour notre efficacité, peuvent me solliciter et je viendrai leur apporter ma modeste expérience (je ne suis pas informaticien mais un usager pragmatique).
Par ailleurs n’hésitez pas à me tenir informé de l’accueil que vous recevez lors de vos contacts et à proposer des modalités pratiques qui vous paraissent utilisables et généralisables. La démocratie interactive est un enjeu pour le développement de notre île dans l’intérêt général de la grand majorité des Réunionnais trop souvent ghettoïsés et marginalisés et trop peu sollicités sur des sujets qui les concernent. 
Bonne lecture et à très bientôt,

Antoine FRANCO

P.S.: je suis un militant un peu Donquichotesque alors n’hésitez jamais à me solliciter, mon ordinateur et mon portable étant toujours accessible (sauf quand je suis déjà en ligne mais insistez). Merci de me confirmer votre bonne réception de mes courriels par souci d’efficacité et de démocratie

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nous, peuple de la France Métisse

Nous, les réunionnais attachés au Dialogue Interculturel et au Vivre Ensemble, peuple de La France Métisse, et, habitants de l’île de La Réunion : yabs, kafs, malbars, zoreys, zoréols, créoles métissés, chinois, zarabes, malgaches, comoriens, mahorais, mauriciens, maghrébins, avec tous les autres citoyens de toutes origines, nous sommes éveillés et conscients face à la concrétisation du danger d’un Mouvement politique xénophobe qui utilise, sans vergogne, la démocratie pour prendre le pouvoir et conduire notre Nation vers le repli sur soi, vers la stigmatisation d’une partie du peuple de France, vers le chaos socio-économique, vers l’anéantissement culturel, vers l’hystérie collective tendant à réduire drastiquement le champ d’expression des libertés et des opinions alternatives à sa propre doxa.