Revenir à la rubrique : Faits divers | Société

Petite-Île : Appel à la solidarité pour une famille victime d’un incendie

Une mère de famille et ses quatre enfants ont tout perdu dans un incendie à Cambrai, Petite-Île, incitant le maire Serge Hoareau à lancer un appel à la solidarité pour les soutenir.

Ecrit par G.D. – le mardi 09 juillet 2024 à 16H48

Ce matin, un incendie s’est déclaré dans un appartement, dévastant le foyer d’une mère et de ses quatre enfants. Les sapeurs-pompiers des casernes de Petite-Île, Saint-Joseph, Saint-Pierre et Saint-Louis ont été rapidement mobilisés pour maîtriser le feu, mais la famille a tout perdu dans la tragédie. Les trois filles de 5, 8 et 11 ans, et le garçon de 15 ans, ainsi que leur mère, se retrouvent sans logement ni possessions.

Le maire de Petite-Île, Serge Hoareau, a réagi rapidement en proposant à la famille une place de relogement d’urgence avec le CCAS de la CIVIS. Celle-ci a refusé, préférant aller dormir chez de la famille.

Le maire de Petite-Île a lancé un appel à la solidarité sur sa page Facebook. Il invite les citoyens à se mobiliser pour venir en aide à cette famille en détresse. « Pour vos dons, merci de contacter le centre communal d’action sociale de Petite Île au 02 62 56 79 53 » a-t-il écrit, précisant que plusieurs personnes ont déjà appelé pour proposer des meubles. Il indique également que le CCAS de la ville va accompagner la famille pour l’acquisition des meubles de premières nécessitées. La mairie et la SHLMR travaillent ensemble afin de trouver le plus rapidement possible un logement adapté à la famille.

Le maire a également tenu à remercier les sapeurs-pompiers pour leur professionnalisme et leur intervention rapide, qui ont permis d’éviter une catastrophe encore plus grande.

 

Thèmes : Petite-Île
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant retourne en prison

Amjad G. s’en était pris à un agent de la prison de Domenjod le 17 juillet dernier alors qu’il venait d’être jugé pour des faits d’exhibition sexuelle. Relâché après sa détention provisoire, il a été arrêté pour répondre cette fois des faits de violence sur l’agent pénitentiaire. Une information Zinfos974.

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant a été interpellé

Comme nous vous l’indiquions le 17 juillet dernier, les agents pénitenciers avait fait part de leur inquiétude suite à la libération d’un prévenu en détention provisoire qui avait agressé violemment un agent de la prison de Domenjod. L’homme a finalement été interpellé pour ces faits et placé en garde à vue.