Revenir à la rubrique : Social

Paul Vergès fermera la Région Réunion, le jour de la grève générale

Dominique Fournel (au centre de la photo), président du groupe UMP et apparentés au Conseil régional, a adressé un courrier au président du tribunal administratif, dans lequel il dénonce la fermeture de l’institution le jeudi 5 mars, jour de la grève générale. Voilà qui relance le débat sur la récupération politique de la mobilisation générale.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mardi 03 mars 2009 à 17H01

Paul Vergès a-t-il décidé de donner un jour de congé le jeudi 5 mars, jour de ses 84 ans, au personnel de la Région Réunion ? Où fermera-t-il l’institution ce jour-là pour que ses employés participent à la grève générale du Cospar ?
Dominique Fournel évoque les deux raisons dans son courrier au président du tribunal administratif. Pour le premier motif, le conseiller régional s’appuie sur une déclaration de Paul Vergès faite ce matin sur les ondes de RFO.
Le président de la Région Réunion avait dit que “la manifestation du 5 mars est pour lui, le plus beau cadeau qu’on pouvait lui faire le jour de son anniversaire”.
Le deuxième motif serait “le non respect du principe de neutralité et de violation de la loi. “Fermer les services régionaux à l’occasion d’une journée de mobilisation organisée dans le cadre d’un mouvement social, constitue un motif totalement étranger à l’intérêt des administrés”.
Le conseiller régional se demande si “cette décision n’est pas également entachée d’abus de pouvoir”. Le président du groupe UMP de la Région Réunion fait même preuve d’ironie. “La Région pourrait prendre en charge les frais de transport de ses employés qui envisagerait de prendre part aux mobilisations”.
C’est pour ces raisons “et aussi au vu d’une jurisprudence du Conseil d’Etat” que Dominique Fournel a attiré l’attention du président du tribunal administratif “sur la décision de Paul Vergès”.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Retour en images sur le défilé du 1er mai

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé s’est tenu ce mercredi matin entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) avaient appelé à une mobilisation visant à promouvoir la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère. Photos : Pierre Marchal/Anakaopress

1er mai à Saint-Denis : Un défilé placé sous le signe de la paix et de la lutte contre la vie chère

À l’occasion de la journée internationale de la fête des travailleurs ce 1er mai, un défilé est prévu à partir de 10h entre le Jardin de l’État et la préfecture à Saint-Denis. Les organisations syndicales (CGTR, FO, FSU, SAIPER, Solidaires, UNSA et Union Etudiante 974) appellent à cette mobilisation avec un accent mis sur la paix, la défense des libertés syndicales et démocratiques et la lutte contre la vie chère.

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.