Revenir à la rubrique : Politique

Paul Girot de Langlade suspendu après une plainte pour racisme

Le coordinateur chargé d'organiser les Etats généraux de l'Outre-mer dans notre île, le préfet Paul Girot de Langlade a été suspendu suite à un dépôt de plainte pour propos racistes.

Ecrit par Magali Payet - Pierrot Dupuy – le vendredi 14 août 2009 à 08H06

Le préfet Paul Girot de Langlade, qui était jusqu’à il y a peu le coordinateur pour la Réunion des Etats généraux de l’Outre mer, a été suspendu hier de ses fonctions de coordinateur pour « injures à caractère raciste« .
 
Zinfos avait raconté comment, le 31 juillet dernier, le préfet Girot de Langlade avait proféré des propos à caractère raciste à l’encontre de deux agents de sécurité noirs de l’aéroport d’Orly qui lui avaient demandé de vider ses poches à l’arrivée de son voyage en provenance de la Réunion. Une Antillaise, une des deux personnes injuriées, avait déposé plainte, son confrère se contentant d’une main courante.

A noter que Paul Girot de Langlade avait déjà été jugé, puis relaxé en appel en juin 2008. A l’époque, il avait  assimilé les gens du voyage à « des délinquants »

C’est Zinfos qui, le premier, le 6 août dernier, avait révélé cette plainte contre le préfet Girot de Langlade le 6 août dernier, repris ensuite par nombre de sites métropolitains ([cliquer ici pour lire l’article]urlblank:http://www.zinfos974.com/Plainte-contre-le-prefet-Paul-Girot-de-Langlade-pour-propos-racistes_a9152.html ). Bizarrement, les autres médias de la Réunion (JIR, Quotidien, Antenne Réunion, RFO) avaient préféré passer l’info sous silence, pour ne pas avoir à citer Zinfos. Bien obligé de le faire ce matin, le Quotidien par exemple a choisi de publier l’information en dernière page en ne nous citant toujours pas, et a attribué la paternité de l’information au site Backchich, lequel site nous avait appelé il y a quelques jours pour qu’on leur donne le droit de reprendre l’info. Backchich, de même que Le Monde, ont respecté les règles de déontologie en citant leurs source, pas Le Quotidien… Linfo.re lui, a aussi choisi d’en faire sa Une ce matin, mais là aussi, pas un mot de Zinfos… En revanche, on notera que Clicanoo et le site internet de RFO précisent que c’est bien Zinfos qui a sorti l’information. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : Manifestation devant le siège du PS à Ivry

Le conseil national du Parti socialiste se tient actuellement à Ivry où les dirigeants doivent étudier la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre proposée par le PCF et soutenue par la LFI. Le PS a son propre candidat, Olivier Faure. Plusieurs sections du Nouveau Front populaire se mobilisent devant les grilles du siège socialiste ce samedi après-midi pour militer en faveur d’un consensus autour du nom de la présidente de la Région Réunion.

Pierrot Dupuy : « Pourquoi la désignation d’Huguette Bello comme Première ministre est peu probable »

Suite à l’annonce de la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre par le Parti communiste français, la sphère médiatique nationale s’est rapidement emballée autour de la présidente de la Région Réunion. Pierrot Dupuy explique pourquoi cette candidature a peu de chances d’aboutir, tant en raison des enjeux de la Gauche au niveau national que des dynamiques locales.

Huguette Bello : Combats politiques et événements médiatiques

La présidente de la Région Réunion est pressentie pour devenir Première ministre. Cette proposition formulée par le Parti communiste français prend devient de plus en plus sérieuse grâce au soutien de Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France Insoumise et l’accord d’Europe Ecologie-Les Verts. Le Parti socialiste doit se prononcer aujourd’hui sur le sujet. Devenir la cheffe du gouvernement couronnerait la carrière politique très riche d’Huguette Bello, figure emblématique de la gauche à La Réunion.