Revenir à la rubrique : Politique

Patrick Karam : “Air Austral ne peut rester en dehors de cette avancée historique”

Si Air Austral signe aussi la Charte d’engagement, ce seront plus 30.000 Réunionnais qui bénéficieront de billets d’avion à des tarifs situés entre 750 et 1100 euros, dans les sens Réunion – Paris – Réunion et Paris – Réunion – Paris, entre le 15 juin et le 15 septembre 2009…

Ecrit par Jismy Ramoudou – le mardi 13 janvier 2009 à 07H08

“C’est une avancée historique !”, selon Patrick Karam. Le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer indique que  “l’engagement de Corsair et d’Air France est une première mondiale. C’est aussi un message fort envers l’Outre-mer”.
Le délégué interministériel “salue le geste volontariste des deux sociétés qui s’engagent pour les ultramarins en général et les Réunionnais en particulier”.
Ce seront en effet 30.000 sièges, soit 15% de leurs capacités globales en classe économique, que les deux compagnies aériennes proposeront à terme aux Réunionnais à tarifs préférentiels pendant la période des vacances scolaires (du 15 juin au 15 septembre).
“Ce seront 16.000 sièges pour Corsair et 14.000 pour Air France pour ces deux entreprises qui représentent 75 % du trafic aérien vers l’Outre-mer”. Les 25 % restants sont détenus par Air Caraïbes et Air Austral.
Patrick Karam ne désespère pas de les convaincre de signer la charte d’engagement. Hier soir, le délégué interministériel a reçu les responsables de Air Caraïbes. “C’est le début d’une semaine de négociations, je suis confiant en ce qui concerne l’épilogue”.
La tâche de Patrick Karam sera sans doute bien plus compliquée avec Air Austral, car Gérard Ethève, son PDG, maintient son refus de signer la Charte d’engagement.
“Je ne peux pas croire que Gérard Ethève, un grand patron d’industrie, profondément réunionnais, ne prenne pas part à cet événement. Air Austral ne peut rester en dehors de cette avancée historique”.
“Je le répète, ma porte est toujours ouverte, car les Réunionnais ne comprendraient pas que Gérard Ethève néglige leurs intérêts”, a expliqué Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer.
Autre disposition importante de cette Charte d’engagement, Air France et Corsair permettront aux Français, originaires d’Outre-mer qui n’ont pas revu leur terre natale depuis 10 ans, ou vivant en dessous du seuil de pauvreté de bénéficier en basse saison, d’une réduction de 33 % sur le prix public…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Législatives : Le RN local a choisi ses candidats

Le Rassemblement national déjà en ordre de marche pour ces législatives anticipées. Le parti géré localement par Johnny Payet a reçu l’aval du bureau politique du RN pour les candidatures proposées dans les 7 circonscriptions de l’île.

Législatives anticipées : Melchior met fin aux rumeurs sur sa candidature

Alors qu’un communiqué des élus saint-paulois d’opposition appelait ce jeudi soir à « l’union de toute la droite sur la 2e circonscription de La Réunion derrière la candidature de Cyrille Melchior », le président du Département a rappelé ce vendredi, également par voie de communiqué, devoir rester concentré sur les enjeux liés à sa fonction. « Je continue à travailler pour favoriser cette dynamique d’union partout où cela est possible, tout particulièrement dans la 2e circonscription de La Réunion », a-t-il tout de même assuré.

Législatives : Huguette Bello dénonce l’accord partiel à gauche et appelle à l’union

Au lendemain de l’annonce d’un accord partiel concernant les candidatures pour les législatives anticipées à La Réunion, Huguette Bello, présidente de la Région Réunion, accompagnée de cinq députés et du secrétaire général de PLR, Emmanuel Séraphin, a lancé un appel pressant à l’union de la gauche, sous la bannière du « Nouveau Front Populaire ».