Revenir à la rubrique : Société

Pas assez de vaccinations à La Réunion pour ralentir l’épidémie

L'Agence régionale de Santé lance une campagne de communication afin de rappeler l'importance de la vaccination dans le cadre de la protection contre le Coronavirus. L'ARS déplore que pas assez de membres du public prioritaire se font vacciner : " le nombre de personnes vaccinées est relativement faible pour ralentir le risque de circulation virale"

Ecrit par BS – le vendredi 12 février 2021 à 16H33

Voici le communiqué de l’ARS

Au 11 février, 10 610 personnes se sont fait vaccinées à La Réunion. Compte tenu de la propagation de l’épidémie de Covid-19 sur le territoire, la préfecture et l’ARS La Réunion lancent une nouvelle campagne de vaccination : # Le vaccin contre la Covid-19 lé là. Protège a zot !

En effet, le vaccin est la meilleure protection pour les plus fragiles des complications et de la survenue de formes graves de la Covid-19. Aussi, les personnes âgées de plus de 75 ans, les publics très vulnérables et les professionnels de santé de plus de 50 ans ayant des pathologies à risques sont fortement encouragés à se faire vacciner. Il suffit de prendre rendez-vous par téléphone ou sur internet dans un des huit centres de vaccination de l’île. 

Chiffres-clé sur la vaccination

10 610 personnes vaccinées à La Réunion au 11 février dont :
– 5 015 personnes âgées vivant à domicile ou en institution
– 3 388 professionnels de santé
– 2 207 personnes hautement vulnérables

Au 11 février, le nombre de personnes vaccinées est relativement faible pour ralentir le risque de circulation virale : 10 610 personnes vaccinées (sur plus de 45 000 personnes potentiellement concernées).

Dans le cadre de protocoles cliniques complétés par des études internationales, l’efficacité du vaccin a été démontrée pour protéger de la Covid-19. En vous faisant vacciner, vous vous protégez contre la maladie.

 

 

La vaccination contre la Covid-19 a débuté le 15 janvier à La Réunion, de manière progressive. Après les
personnes âgées vivant en établissement et les professionnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des
comorbidités, la vaccination contre la Covid-19 est proposée, depuis le 28 janvier, aux publics suivants :

La population
• Toute personne âgée de 75 ans et +
• Toute personne orientée par son médecin traitant sur prescription médicale, atteinte d’une pathologie à risque de forme grave suivante : cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie, maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés, transplantés d’organes ou greffés de cellules souches hématopoïétiques, poly-pathologies chroniques avec deux insuffisances d’organes, maladies rares, trisomie 21. 

Les professionnels de santé de plus de 50 ans ayant des pathologies à risque

Les professionnels de santé et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables, les personnels d’aide à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées et les sapeurs-pompiers de plus de 50 ans ou présentant une des pathologies suivantes : obésité (IMC>30), broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et insuffisance respiratoire, hypertension artérielle compliquée, insuffisance cardiaque, diabète (de type 1 et de type 2), insuffisance rénale chronique, cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans, trisomie 21, avoir eu une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques. 

 

OU ET COMMENT SE FAIRE VACCINER ?
Depuis le 28 janvier, 8 centres de vaccination sont ouverts uniquement sur rendez-vous à Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-André, Saint-Benoît, Saint-Pierre et le Tampon.

La vaccination se fait uniquement sur rendez-vous :
• par téléphone : 0262 72 04 04 (du lundi au samedi de 8h à 17h)
• sur internet : www.la reunion.ars.sante.fr

Documents à fournir :
• Carte vitale ou attestation de droits
• Carte d’identité
• Prescription médicale du médecin traitant (pour les personnes de moins de 75 ans présentant une
pathologie à risque de forme grave de Covid-19)
Bon de transport pour les personnes en ALD

Parmi les publics concernés par la vaccination, les personnes atteintes d’une affection longue durée, peuvent bénéficier d’un bon de transport pour se rendre au centre de vaccination. Parlez-en à votre médecin !

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitances animales : Contactez le 3677

La lutte contre les maltraitances animales est longue et particulièrement accrue sur le territoire réunionnais. Un numéro national est désormais ouvert aux témoins qui souhaitent signaler des faits.