Revenir à la rubrique : Communiqué | Société

Paiement des amendes : Attention aux SMS et sites frauduleux

La préfecture de La Réunion met en garde sur des arnaques dans lesquelles des escrocs se font passer pour l'agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) au travers de SMS.

Ecrit par N.P. – le lundi 15 avril 2024 à 10H19

Le communiqué :

Depuis plusieurs mois, des SMS, courriels ou courriers frauduleux vous proposent de régulariser ou contester des amendes impayées sur de faux sites administratifs en collectant illicitement vos données personnelles ou vos coordonnées bancaires.

Pour information, l’agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) n’envoie jamais de SMS. Ne cliquez pas sur le(s) lien(s) et ne communiquez pas d’informations sensibles comme vos données bancaires !

Dernièrement de faux courriers (avis de contravention ou lettre de rappel) renvoient vers des sites frauduleux dont l’objectif principal est de collecter vos données personnelles (numéro fiscal, numéro permis de conduire, carte d’identité ou passeport, certificat de cession ou destruction de véhicule…).

S’agissant des courriels, avant d’ouvrir le message, assurez-vous de l’authenticité de l’expéditeur du courriel. Ceux de l’ANTAI doivent provenir de l’adresse nepasrepondre_noreply@antai.fr

Afin d’éviter ces tentatives de « phishing » ou hameçonnage vérifiez toujours l’adresse du site internet sur la barre de navigation où vous êtes redirigé. L’unique site officiel de l’ANTAI est https://www.antai.gouv.fr

Ne communiquez jamais d’informations sensibles par messagerie, téléphone ou formulaire en ligne : aucune administration ne vous demandera vos données bancaires, vos mots de passe, etc.

Vérifiez que les liens ou Qrcode reçus vous redirigent bien vers les sites officiels ci-dessous. Dans le cas contraire, c’est un site frauduleux ; quittez la fenêtre de navigation.

Paiement des amendes : https://www.amendes.gouv.fr

Paiement du stationnement : https://www.stationnement.gouv.fr

Consultation ou contestation des amendes : https://www.antai.gouv.fr

Retrouvez tous les conseils sur le guide de prévention contre les arnaques et/ou suivez les recommandations de la CNIL.

Vous pouvez également signaler le site internet frauduleux sur www.internet-signalement.gouv.fr et transférer votre message SMS au numéro 33700 la plateforme de signalement des spams vocaux et SMS.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Les nuits des forêts sont de retour !

Les Nuits des Forêts reviennent du 7 au 16 juin, invitant le grand public à explorer plus de 200 forêts à travers la France métropolitaine ainsi qu’en Outre-Mer, dont la Réunion, offrant une programmation variée pour sensibiliser à l’importance de ces écosystèmes.

Coup d’envoi du mois des Visibilités avec la “Konférans Kwir” au Moufia

C’est donc parti pour le mois des Visibilités. Jusqu’au 25 juin prochain, les différentes associations du département vont multiplier les intervention et prise de parole pour lutter contre les préjugés et les discriminations dont sont victimes les personnes LGBTQIA+. Pour marquer ce démarrage, l’association Faar (Formation Animation Accompagnement Recherche) et l’Université de La Réunion organisaient cet après-midi la seconde “Konférans Kwir” au campus du Moufia.

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.