Revenir à la rubrique : Société

Ouverture du premier festival de Dragon Boat

L’association réunionnaise de Dragon Boat va présenter son premier festival de Dragon Boat, le week-end du 30 et 31 mai, à la base nautique des Mascareignes, au Port Ouest.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 22 mai 2009 à 13H40

Fière de présenter son premier festival de Dragon Boat de la Réunion, l’association réunionnaise de Dragon Boat dévoile son programme. Démonstrations et sorties en bateau dragon, cérémonie du réveil du dragon, sortie des régates, musique et danse, démonstration d’arts martiaux, calligraphie…le festival de Dragon Boat a pour ambition de faire découvrir à un plus grand nombre ce sport et de s’inscrire dans le temps comme un événement incontournable.

De spectaculaires régates quitteront le Port Ouest, elles seront décorées comme le veut la tradition car ce festival est aussi une découverte culturelle. La communauté chinoise célèbre la fête du Double 5. Il est de coutume pendant cette fête de manger des gâteaux triangulaires de riz enveloppés de feuilles de bambous. Elle marque notamment l’entrée dans les chaleurs de l’été et la saison des épidémies. Les pratiques qui y sont associées ont pour but de conjurer les démons des maladies.

Pour plus d’informations, [dragonboat974.sport.fr ]urlblank:http://dragonboat974.sport.fr/

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.