Revenir à la rubrique : Economie

« Opticlim » : Outil péi pour réduire les dépenses en énergie

Hier l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), en partenariat avec la ville du Port, a présenté un outil de diagnostic des installations de climatisation, "Opticlim", en vue de réduire les dépenses énergétiques des bâtiments publics de la commune du Port. 80 bâtiments sont concernés.

Ecrit par Magali Payet – le mercredi 08 juillet 2009 à 15H01

« Opticlim » est un outil permettant de diagnostiquer les installations de climatisation dans les bâtiments du secteur tertiaire principalement.
Cet outil a été développé à la Réunion par ENERVAL et AIE. L’objectif pour la commune du Port (maître d’ouvrage dans ce projet) est de réaliser une économie importante d’électricité.

80 bâtiments de la ville maritime vont bénéficier de cette étude via un rapport dans lequel sera passé au crible leurs installations de climatisation et où un certains nombre de préconisations seront établies.

Opticlim va évaluer 3 critères :

1. l’efficacité énergétique du bâtiment,

2. l’efficacité de l’installation de climatisation,

3. la performance de l’entretien-maintenance.

Un note sera donnée à chaque bâtiment selon plusieurs paramètres… Cette démarche permettra à la municipalité portoise d’axer ses investissements par ordre de priorité, d’après le rapport.
Selon Philippe Beutin, délégué régional de l’ADEME « il est possible de réduire jusqu’à 75% ses dépenses sans affecter le confort thermique. » Son interview est à écouter ci dessous.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La CRC épingle la SAPHIR sur la gestion durable de l’eau

La Chambre régionale des comptes de La Réunion a publié son rapport d’observations définitives sur la société d’aménagement des périmètres hydroagricoles de La Réunion (SAPHIR), après son premier contrôle initié en février 2023. Le rapport, qui a finalisé ses observations en octobre 2023, critique les pratiques actuelles de SAPHIR, soulignant sa dépendance financière aux ventes d’eau et ses modalités d’action qui ne s’inscrivent pas pleinement dans une gestion durable de l’eau.

Henri Nijdam : “Le Quotidien ne sera pas un journal low-cost”

Propriétaires depuis ce mercredi à minuit du Quotidien, Henri Nijdam et Jean-Jacques Dijoux ont livré quelques éléments sur le futur du journal. Aux lecteurs, les nouveaux hommes forts de ce pilier de la presse locale assurent que Le Quotidien nouvelle formule sera de qualité.