Revenir à la rubrique : Société

Onc’ Picsou face à la C.P.I.* (Cour Pénale Internationale)

Ce n’est pas le titre du dernier blockbuster des studios Disney. Ce devrait plutôt être la une de tous les médias, si les relations internationales n’étaient un jeu de dupes, de manipulation et de complicités dissimulées. Pourquoi vous parler aujourd’hui de l’oncle Picsou dont l’âpreté au gain et la rapacité financière sont légendaires ? Nous avons […]

Ecrit par Mohamed AÏT-AARAB – le mardi 26 janvier 2021 à 10H04
Ce n’est pas le titre du dernier blockbuster des studios Disney. Ce devrait plutôt être la une de tous les médias, si les relations internationales n’étaient un jeu de dupes, de manipulation et de complicités dissimulées.
Pourquoi vous parler aujourd’hui de l’oncle Picsou dont l’âpreté au gain et la rapacité financière sont légendaires ? Nous avons tous en mémoire le dessin montrant le richissime anatidé1 plongeant dans sa piscine de billets de banque. Eh bien, c’est à pe près ce que souhaitent faire les patrons de Disney aujourd’hui. Et pour y parvenir, le chemin le plus sûr, à leurs yeux, passe par la Chine. Un marché de plus d’1 milliard de spectateurs qui suscite fantasmes et rêveries dollarisés de tous les tycoons de la planète.
Après le succès du dessin animé Mulan, Bob Chapek, l’actuel P.D.G. de Disney, et ses  collaborateurs ont eu l’idée sonnante et trébuchante d’adapter la légende de l’héroïque Hua  Mula, la Jeanne d’Arc chinoise. Mais pénétrer le marché chinois, dans le domaine du cinéma, comme d’ailleurs de toute autre activité économique, n’est pas chose aisée :
• chaque année, les autorités de Pékin n’autorisent la diffusion que de trente films  étrangers ;
• les multinationales ne peuvent pas opérer de façon indépendante sur le territoire  chinois et doivent s’associer à un partenaire local, “Beijing Shadow Times Culture”  pour la réalisation de Mulan.
Onc’ Picsou, fort du principe qui guide l’univers capitaliste – Business as Usual – accepte  toutes les conditions imposées par son associé chinois. Et dans un « souci d’authenticité avec  la légende de Mulan », dixit Balthazar Picsou, la production choisit pour le tournage, la région  du Xinjiang. Ou, plus précisément, selon la terminologie administrative en vigueur dans la  République Populaire, la Région autonome ouïghoure du Xinjiang. Vous voyez où je veux en  venir ?
Depuis 2016, dans cette province, la minorité ouïghoure, turcophone et musulmane, est, si j’en crois M. Jean-Yves Le Drian (et qui suis-je, simple quidam, pour mettre en doute la parole du Ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères ?), la victime d’une répression féroce. Voici ce qu’il déclarait le 21 juillet 2020 à l’Assemblée nationale : 

Ce qui transparaît de l’ensemble des informations que nous avons ou lisons, ce sont des camps d’internement pour les Ouïghours, des détentions massives, des disparitions, du travail forcé, des stérilisations forcées, la destruction du patrimoine culturel ouïghour et en particulier des lieux de culte, la surveillance de la population et plus globalement tout le système répressif mis en place dans cette région.

À la décharge du palmipède californien, nous pouvons supposer qu’il n’avait pas eu connaissance du discours de M. Le Drian. “S’il avait su, il aurait pas venu”, tant on connaît l’engagement démocratique et l’attachement aux droits de l’homme des grandes entreprises étazuniennes !
L’histoire du XXe siècle a amplement démontré l’incompatibilité entre l’éthique et le business. Face au cynisme des uns et à l’autoritarisme des autres, que pèse un million de femmes, d’hommes et d’enfants emprisonnés dans des camps d’internement ?
Pardon, je rectifie : onc’ Picsou me signale que ce sont des centres de formation professionnelle.

Dont acte !

 

1 Fidèle à sa vocation culturelle, cette chronique fera un effort lexical particulier en 2021. Et pour les amateurs de
sudoku, mots-croisés et autres mots fléchés, un anadité est un oiseau palmipède au bec aplati.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sakifo 2024 : “50% de notre programmation sera réunionnaise”

Pour son édition 2024, le Sakifo veut encore proposer du grand spectacle au public réunionnais. Si de grand nom de la musique francophone, comme Hamza, Grand Corps Malade ou IAM répondront présent, les artistes péis ne sont pas en reste, avec Danyel Waro, Lindigo ou encore TABA.

La Réunion est le département le moins sportif de France

Une étude de l’INSEE révèle que La Réunion est le département français qui pratique le moins d’activité sportive. Seul 50% des Réunionnais pratiquent au moins une activité physique par semaine. Comme partout, le nombre de licenciés est en baisse et les femmes restent minoritaires.