Revenir à la rubrique : National

Nicolas Sarkozy bat en retraite sur les retraites

Le Président de la République a présenté, lors du Conseil des ministres de ce matin, des pistes pour adapter le projet de réforme des retraites aux demandes des syndicalistes.

Ecrit par Samuel Bertil – le mercredi 08 septembre 2010 à 14H47

C’est lors du Conseil des ministres, selon un communiqué de presse disponible en intégralité sur le site de l’Elysée, que le Président a présenté les points qui pourraient selon lui être retravaillés dans la réforme des retraites pour tenir compte de la journée de mobilisation syndicale du 7 septembre.

En premier lieu, il maintient que l’âge légal de départ de la retraite sera repoussé à 62 ans, quoi qu’il arrive. Le Président tient également à conserver un prélèvement supplémentaire de 4 milliards d’euros sur « les hauts revenus, les revenus du capital et les entreprises » et demande au ministre du Travail de présenter au plus vite les amendements du gouvernements sur la question des polypensionnés.

Il évoque ensuite plusieurs pistes d’amélioration du projet: étendre le dispositif permettant aux personnes ayant commencé à travailler jeune de partir à la retraite plus tôt et en gommer les effets de seuil, étendre le dispositif de la pénibilité aux agriculteurs, permettre aux personnes ayant un taux d’invalidité de 10% de demander à une commission le droit de partir à la retraite à 60 ans (ce serait automatique pour les personnes ayant 20% d’invalidité) , la création d’un fonds public expérimental pour soutenir des accords de branche sur la pénibilité ou encore le maintien pendant 5 ans du système permettant aux agents publics ayant 3 enfants et 15 ans d’ancienneté de partir à la retraite. Enfin, il annonce vouloir mettre en place un comité scientifique chargé d’étudier les effets différés de la pénibilité sur la santé.

Pas sûr cependant que cela suffise à calmer la rue, plusieurs des exigences des syndicats et de l’opposition restant non abordées: le chômage des jeunes et des séniors, le financement par une taxation des revenus du capital, …

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron fixe sa feuille de route

Juste avant de reprendre l’avion pour Paris, le chef de l’Etat a fait un point sur la teneur des échanges qu’il a eus avec les élus locaux. Si des aides à la reconstruction ont été promises, les principales annonces concerne un nouveau délai pour que les parties trouvent un accord. Il devra ensuite être validé par référendum par les habitants de l’archipel.

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron est arrivé à Nouméa

Le chef de l’Etat fait une visite éclair de quelques heures sur l’archipel pour tenter d’apaiser les tensions et trouver une sortie de crise. Emmanuel Macron veut installer sa mission de dialogue et aborder la reconstruction de la Nouvelle-Calédonie, dont l’économie est à l’arrêt depuis le début du mouvement.