Revenir à la rubrique : Economie

Niches fiscales : la FEDOM réagit sur les suppressions en Outre-mer

Ce dimanche, la Fedom (Fédération des entreprises d’Outre-mer) a fait savoir qu’elle trouvait « i[injustifiées, inquiétantes et dangereuses]i » les mesures prises par le gouvernement sur la suppression des niches fiscales en Outre-mer. La Fedom a indiqué, dans un communiqué, que le coup de rabot serait « i[trois plus important qu’en métropole]i ». Cette prise de position de la […]

Ecrit par zinfos974 – le dimanche 26 septembre 2010 à 15H30

Ce dimanche, la Fedom (Fédération des entreprises d’Outre-mer) a fait savoir qu’elle trouvait « i[injustifiées, inquiétantes et dangereuses]i » les mesures prises par le gouvernement sur la suppression des niches fiscales en Outre-mer.

La Fedom a indiqué, dans un communiqué, que le coup de rabot serait « i[trois plus important qu’en métropole]i ». Cette prise de position de la Fédération intervient quatre jours avant la présentation du projet de loi de finances pour 2011 qui sera présenté au Conseil des ministres.

La fédération a souligné le fait que le gouvernement prévoit, en plus de la réduction du taux de l’aide fiscale à l’investissement productif immobilier en Outre-mer, la suppression de la défiscalisation de toute installation photovoltaïque.

« i[Des mesures injustes. En tout ce coup de rabot sur le photovoltaïque et la réduction du taux de l’aide fiscale, qui équivaut à près de 330 millions d’euros, ferait supporter un rabotage effectif de la niche outre-mer, trois fois plus importante qu’en métropole]i » déclare la Fedom.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech – Maya Césari : « On est le seul stand de cette dimension des départements d’Outre-mer »

Le salon VivaTech, plus grand événement européen dédié aux start-ups, bat son plein à Paris. Au milieu des géants des hautes technologies, une petite dizaine de start-ups péi sont prêtes à démontrer le talent local. Cette délégation a été sélectionnée par la Région Réunion pour représenter les innovations de l’île. Maya Césari, conseillère régionale responsable de l’innovation et de la croissance bleue, explique pourquoi elle a tenu à cette présence réunionnaise.

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

[Communiqué] Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en avril 2024 et +3,6 % sur un an

En avril 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion après une hausse de 0,6 % en mars. Les prix de l’alimentation et de l’énergie reculent après plusieurs mois de hausse. Les prix des produits manufacturés continuent
d’augmenter et ceux des services repartent à la hausse.
Sur un an, l’inflation ralentit en avril (+3,6 %), comparativement au trois premiers mois de l’année durant lesquels l’inflation annuelle était égale ou légèrement supérieure à 4 %. L’indice des prix à la consommation augmente davantage à La Réunion qu’au niveau national (+2,2 %).