Revenir à la rubrique : Politique

Niches fiscales : Jego discute encore

Les professionnels de La Réunion attendaient des réponses concrètes concernant les niches fiscales avec le passage éclair dans les salons de l’aéroport Roland Garros du secrétaire d’Etat, Yves Jego. Le ministre a annoncé qu’un amendement va passer le plafonnement des niches d’investissement productif à 40 000 euros nets de rétrocession.

Ecrit par Melanie Roddier – le vendredi 26 septembre 2008 à 11H18

« i[Je les ai entendu, ils ont eu raison de s’exprimer »]i. Yves Jego, secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer a rappelé combien il comprenait les inquiétudes des professionnels concernant la « i[réforme de moralisation]i » qui touches les niches fiscales.
Le ministre a expliqué que les discussions se poursuivent « i[pour trouver le bon niveau du plafonnement global]i ». Il a rappelé que cette réforme n’a pas pour objet de fragiliser le système, ni d’empêcher l’investissement en Outre-mer, mais de stopper les abus de quelques 200 contribuables français qui profitent de ce système pour ne plus payer d’impôts.
Mais il a dores et déjà fait savoir qu’un amendement va prochainement faire passer à 40 000 euros nets de rétrocession le plafonnement concernant les niches d’investissement productif. Les professionnels devraient donc être satisfaits, selon lui.
A la question de zinfos974, « i[le gouvernement ne cherche-t-il pas tout simplement à faire des économies sur le dos des Réunionnais?]i », le secrétaire d’Etat a répondu que « i[le gouvernement cherche l’équilibre économique, mais tous les dossiers qui concernent l’Outre-Mer ont pour seul objectif de contribuer à son développement]i ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.