Revenir à la rubrique : Politique

Nadia Ramassamy candidate à la cantonale partielle de Sainte-Suzanne

La présidente du parti politique “un Avenir meilleur pour la population de La Réunion dans La France et L’Europe” indique que sa candidature est “une suite logique à sa démarche” et qu’elle se présente à Sainte-Suzanne pour “reprendre son poste”.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le lundi 09 février 2009 à 20H55

“Ce n’est pas un retour à Sainte-Suzanne, ma candidature est une suite logique à mon élection au poste de conseiller général en 1998. J’avais dit en 2001 que je reviendrais lorsqu’on aura nettoyé devant moi”.
Nadia Ramassamy, présidente de l’AMPR (Avenir meilleur pour la population de La Réunion dans La France et l’Europe) ne veut pas “d’amalgame autour de sa candidature”. L’ex-conseillère générale se présente à nouveau à Sainte-Suzanne “parce qu’il y a eu un nettoyage”.
C’est le langage qu’elle tiendra à “ses fidèles amis” au cours de la campagne électorale qui a déjà commencé. A la question, “votre candidature ne va-t-elle pas compliquer le situation à droite? », Nadia Ramassamy se définit “ni à droite, ni à gauche”.
“Je suis à l’écoute de la population de Sainte-Suzanne mais aussi de La Réunion qui est aujourd’hui confrontée à une crise économique”. L’ex-conseillère municipale rappelle que “17.000 Réunionnais avaient voté pour moi en 2004”.
“C’est dans son intérêt et pour un Avenir meilleur que nous travaillons”, affirme Nadia Ramassamy. Reste à savoir quelle sera la réaction de la population de Sainte-Suzanne et ce dès le 15 mars 2009, et de La Réunion sans doute en 2010 lors des élections régionales.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pour LFI, l’exclusion de l’Assemblée du député Sébastien Delogu est une fierté

Le député de Marseille Sébastien Delogu a été exclu 15 jours de l’Assemblée nationale par la présidente Yaël Braun-Pivet pour avoir brandi un drapeau palestinien hier lors d’une séance de questions au gouvernement. « Sa punition est une décoration et une honte pour toujours pour ceux qui l’ont votée » a réagi sur X Jean-Luc Mélenchon. Sébastien Delogu a été sanctionné par un vote des députés macronistes, de la droite et de l’extrême-droite.

[Communiqué] Le Département soutient l’aménagement de « Terrain Bory », à Saint-Louis

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, participait, le mardi 28 mai, au côté des vice-Présidentes Flora Augustine-Etcheverry et Camille Clain, ainsi que du Conseiller départemental Jean-François Payet, à la pose de la première pierre du projet d’aménagement « Terrain Bory », à Saint-Louis, qui va permettre la réalisation d’équipements structurants pour les habitants de la commune.

[Communiqué] Double frappe meurtrière sur la ville de Rafah : le PLR s’insurge face au génocide qui perdure

Ce dimanche 26 mai, un camp de déplacés de la ville de Rafah a été la cible de frappes aériennes de l’armée israélienne, faisant 45 morts et 249 blessés. Ce mardi 28 mai et malgré l’indignation internationale, l’armée israélienne a relancé des attaques contre la ville gazaouie, selon l’AgenceFrance-Presse (AFP). Le PLR condamne fermement ces crimes de guerre et demande un cessez-le-feu immédiat.