Revenir à la rubrique : Société

Mutation des policiers: Le Crefom maintient sa position contre la circulaire

Le Crefom annonce qu'il rejette toujours le projet de circulaire concernant la mutation des policiers ultramarins, suite au compte-rendu de l'administration du ministère de l'Intérieur.

Ecrit par . – le mercredi 28 janvier 2015 à 15H27

Dix jours après [le rejet du projet de circulaire relatif aux mutations de policiers ultramarins]urlblank:http://www.zinfos974.com/Le-Crefom-Rejet-du-projet-de-circulaire-relatif-aux-mutations-de-policiers_a80546.html , le Crefom affirme ne pas avoir changé d’avis. Selon Patrick Karam, président du Crefom, les modifications apportées par la circulaire ne correspondent pas « aux annonces du président de la République faites lors de sa visite sur l’île de La Réunion en août 2014 ».

Il n’y a eu, entre autres, ni la mise en place de centres d’intérêt matériels et moraux, ni celle de l’ancienneté de la demande. Soit les deux revendications principales du Crefom.

Lors de la visite de la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, la semaine dernière à La Réunion, une délégation conduite par Richel Sacri, délégué régional du Crefom, a obtenu [un rendez vous avec une conseillère technique]urlblank:http://www.zinfos974.com/Mutation-des-policiers-Le-Crefom-demande-a-la-ministre-des-Outre-mer-d-interpeller-B-Cazeneuve_a80769.html de la ministre, Véronique Bertile, en préfecture de Saint-Denis, pour en discuter. Si le ministère des Outre-mer n’était pas directement visé, le but était de demander à la ministre d’interpeller Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur, sur le dossier.

Dans un communiqué, Patrick Karam dit aujourd’hui rejeter les propositions du ministère de l’Intérieur « qui maintient sa position et persiste à bafouer les engagements présidentiels ».

« Derrière ce projet, se joue la priorité de mutation des ultramarins pour l’ensemble de la fonction publique. C’est pourquoi Patrick Karam invite les organisations syndicales à n’accepter aucun compromis lors des consultations organisées par le ministère de l’Intérieur tant que les propositions faites par l’administration ne seront pas satisfaisantes pour les ultramarins afin d’envoyer un signal fort d’engagement auprès des autres ministères qui s’engouffreraient dans la brèche pour refuser de mettre en place les engagements présidentiels », lit-on dans le communiqué.

Si un terrain d’entente est trouvé entre les organisations syndicales et la Direction des ressources et des compétences de la police nationale (DRCPN), le projet de circulaire pourrait passer en comité technique en mars 2015.

Patrick Karam prévient néanmoins que le CREFOM « poursuivra sans relâche son lobbying auprès du président de la République, du Premier ministre, du ministre de l’Intérieur, et des autorités administratives compétentes ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique