Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Mourir de bonheur, de faim, de pléthorite ou dans l’enfer de l’apocalypse ?

- Courrier des lecteurs -

Ecrit par François-Michel MAUGIS – le mardi 07 mai 2024 à 16H00
Courrier des lecteurs 2024

C’est facile de s’enrichir mais c’est dégueulasse de le faire au détriment des autres.

Sur la plus belle planète de l’univers, il n’y a aucune raison de se faire la guerre économique et encore moins de se faire la guerre militaire. Pour une seule espèce de mammifères, dix milliards d’individus, c’est un peu beaucoup. Mais, même avec ce chiffre et en y ajoutant une pincée d’intelligence et de justice, on sait aujourd’hui que notre planète est parfaitement capable de nourrir et de faire vivre ces milliards d’humains épanouis et heureux. À charge pour le futur chef du village terrestre de répartir équitablement entre tous ces fantastiques richesses et le travail nécessaire pour les exploiter de façon durable.

Paris ne s’est pas fait en un jour et pacifier notre humanité prendra du temps. Mais, s’il ne veut pas être traité de criminel, quel est l’humain qui pourrait être opposé à cette idée ?

François-Michel MAUGIS

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.