Revenir à la rubrique : National

Mort de 20 résidents d’un Ehpad des Vosges, « en lien possible avec le coronavirus »

L’EHPAD « Le Couarôge » situé dans la ville de Cornimont (département des Vosges) paye un lourd tribut. L’établissement recevant des personnes âgées a vu pas moins de 20 de ses résidents mourir.  « En dépit de l’engagement du personnel soignant et du volontarisme de son équipe de direction, nous avons le regret de confirmer, à ce jour, 20 […]

Ecrit par LG – le mardi 24 mars 2020 à 13H55

L’EHPAD « Le Couarôge » situé dans la ville de Cornimont (département des Vosges) paye un lourd tribut. L’établissement recevant des personnes âgées a vu pas moins de 20 de ses résidents mourir. 

« En dépit de l’engagement du personnel soignant et du volontarisme de son équipe de direction, nous avons le regret de confirmer, à ce jour, 20 décès en lien possible avec le COVID 19. Il faut à cet égard préciser que l’information selon laquelle « neuf corps auraient été évacués de l’EHPAD ce matin » est erronée », écrit l’ARS du Grand Est.

Pourtant, déclare l’ARS, « l’établissement a fait l’objet, depuis l’apparition des premiers cas de COVID19, d’un travail collaboratif soutenu entre la direction de l’établissement, l’ARS, la Préfecture ainsi que la mairie de Cornimont. L’ensemble des acteurs s’est attaché à mettre en place un renforcement des mesures de sécurité et d’hygiène pour faire barrière à la propagation du virus, mais également un renfort matériel, logistique et humain pour soulager les équipes soignantes et hôtelières de l’établissement ».

Un effort minutieux qui n’aura donc pas suffi pour endiguer la propagation du virus. L’EHPAD dispose de 164 places d’hébergement. 
 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Perrier : Deux millions de bouteilles détruites suite à une contamination fécale

La célèbre marque d’eau gazeuse Perrier, filiale de Nestlé, fait face à une crise sanitaire majeure suite à la découverte de bactéries d’origine fécale dans l’un de ses captages d’eau.
À la demande de l’État, l’exploitation du forage concerné situé sur la commune de Vergèze, près de Nîmes, a été suspendue et deux millions de bouteilles ont été détruites par précaution.
Cet incident a été révélé suite à un contrôle qui a mis en évidence une contamination par des germes, notamment E.coli, liée aux fortes pluies de la tempête Monica en mars dernier.

Européennes : Le candidat mahorais Saidali Boina Hamissi écarté de la liste du RN

Le Rassemblement national a exclu Saidali Boina Hamissi de sa liste pour les élections européennes suite à la controverse entourant ses propos sur les femmes et son soutien exprimé à Vladimir Poutine.
Cette décision, confirmée par une source interne du parti à l’AFP et initialement rapportée par France info, intervient après que des messages Facebook anciens du candidat mahorais ont été rendus publics, révélant des vues complotistes et racistes.

Kendji Girac : des tensions avec sa compagne avant le coup de feu

Kendji Girac, le célèbre chanteur de 27 ans connu pour ses titres « Color Gitano » et « Andalouse », se remet d’une blessure par balle survenue dans des circonstances dont le flou commence à se dissiper.
L’incident s’est produit dans la nuit du dimanche 21 au lundi 22 avril sur une aire d’accueil des gens du voyage à Biscarrosse, dans les Landes, une communauté à laquelle le chanteur appartient. Transporté en urgence à l’hôpital Haut-Lévêque à Pessac, Kendji Girac a été retrouvé avec une blessure sérieuse au thorax, la balle étant ressortie par le dos.

Un adolescent arrêté pour projet d’attentat terroriste lors des JO à La Défense

Un jeune de 16 ans a été interpellé à Marignier, en Haute-Savoie, suspecté de planifier un attentat djihadiste à La Défense pendant les Jeux Olympiques. Selon les informations obtenues par Le Figaro auprès du parquet national antiterroriste, une enquête pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle » a été ouverte. L’adolescent avait exprimé sur Telegram son désir de se procurer du matériel pour fabriquer une ceinture explosive dans le but de « mourir en martyr au nom du Califat islamique ».

La Cour de cassation confirme la culpabilité de François Fillon dans l’affaire des emplois fictifs

Dans un jugement rendu ce mercredi, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de François Fillon, de son épouse Penelope, et de son ancien suppléant Marc Joulaud, tous condamnés pour des emplois fictifs à l’Assemblée nationale.
L’affaire, qui avait éclaté pendant la campagne présidentielle de 2017 suite aux révélations du Canard Enchaîné, continue de faire des vagues. Alors que François Fillon avait été condamné à un an de prison ferme en appel en 2022, la Cour a maintenu la culpabilité mais a ordonné un nouveau procès pour redéfinir les peines des accusés.