Revenir à la rubrique : Faits divers

Mois difficile pour les étudiants

« C’est le mois de la mort ! ». Selon Guillaume Aribaud, représentant de l’UNEF (Union Nationale pour les Etudiants), pas mal de ses camarades sont déjà dans le rouge avant même d’avoir commencé l’année : « J’ai la chance d’avoir un coup de pouce de mes parents, mais j’ai des amis qui sont déjà à – 300 […]

Ecrit par Karine Maillot – le mercredi 24 septembre 2008 à 14H37

« C’est le mois de la mort ! ». Selon Guillaume Aribaud, représentant de l’UNEF (Union Nationale pour les Etudiants), pas mal de ses camarades sont déjà dans le rouge avant même d’avoir commencé l’année : « J’ai la chance d’avoir un coup de pouce de mes parents, mais j’ai des amis qui sont déjà à – 300 euros ! »
Et ce n’est pas demain la veille que les étudiants vont avoir l’esprit tranquille. Comme chaque rentrée, les étudiants doivent faire face à un certains nombre de dépenses. Les frais d’inscriptions, dont les étudiants contestent la légalité, est également un souci majeur. Et comme si ça ne suffisait pas, certains d’entre eux vont devoir aussi payer une amende.
Ceci dit, le président de l’Unversité Mohamed Rochdi tente de récolter les PV des 150 étudiants concernés, pour demander l’indulgence des policiers.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle sur mineur : Un multirécidiviste condamné à 14 ans de prison par le tribunal correctionnel

Des faits d’une particulière gravité étaient jugés ce vendredi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis dans le cadre d’une comparution à délai différé. Un homme né en 1970 avait à répondre d’agression sexuelle sur une enfant de 9 ans. Connu de la justice pour des faits similaires, il a déjà écopé de 26 ans de prison dont 12 pour des faits de viol sur mineur.

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.

Domenjod : L’ex-détenu qui avait agressé un surveillant retourne en prison

Amjad G. s’en était pris à un agent de la prison de Domenjod le 17 juillet dernier alors qu’il venait d’être jugé pour des faits d’exhibition sexuelle. Relâché après sa détention provisoire, il a été arrêté pour répondre cette fois des faits de violence sur l’agent pénitentiaire. Une information Zinfos974.