Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Marque « 100% La Réunion » : Une garantie 100 % péi

Acheter un produit fait à La Réunion avec des matières premières issues de notre territoire, c’est la garantie offerte par la marque « 100 % La Réunion » ! L’objectif est de permettre aux produits de nos agriculteurs et artisans de l’agroalimentaire d’être identifiés par les consommateurs comme étant 100 % réunionnais. Les premiers contrats d’engagement ont été […]

Ecrit par Département – le jeudi 09 février 2023 à 06H32

Acheter un produit fait à La Réunion avec des matières premières issues de notre territoire, c’est la garantie offerte par la marque « 100 % La Réunion » ! L’objectif est de permettre aux produits de nos agriculteurs et artisans de l’agroalimentaire d’être identifiés par les consommateurs comme étant 100 % réunionnais. Les premiers contrats d’engagement ont été signés ce mercredi 8 février dans l’Hémicycle du Département.
 
Avec tous les partenaires qui ont participé à sa création, la marque 100 % La Réunion est officiellement lancée !
 
Plus d’une quarantaine d’artisans et producteurs ont d’ores et déjà adhéré à la charte de la marque « 100 % La Réunion ». Ces derniers étaient présents autour du Président du Département Cyrille Melchior, du 1er Vice-Président en charge de l’agriculture, Serge Hoareau et de la Conseillère départementale, Adèle Odon. « Ce que nous avons souhaité faire à travers « 100% La Réunion », c’est donner de la clarté en garantissant la traçabilité des produits commercialisés. Il s’agit de permettre aux consommateurs d’identifier des produits d’origine animale, végétale ou transformée dont les compositions sont issues en totalité de la production réunionnaise », a expliqué en préambule Cyrille Melchior.  
Un petit logo vert encourage, valorise le travail des agriculteurs et permet la transparence pour les Réunionnais.
« Les consommateurs pourront se retrouver dans leurs achats car la marque « 100 % La Réunion » garantit les origines du produit. Le Département lance également le site « 100 % La Réunion » qui répertorie tous ceux qui ont adhéré à la marque. Nous devons désormais assurer un contrôle, un suivi pour que nous soyons assurés que le produit correspond au cahier des charges que la Collectivité s’est fixée. Nous souhaitons aussi que les touristes orientent leurs achats vers les produits de notre marque. Le Salon International de l’Agriculture qui se tient fin février à Paris est l’endroit idéal pour en faire la promotion », a précisé Serge Hoareau.
 
Plusieurs partenaires qui ont travaillé sur cette marque, saluent aujourd’hui l’engagement du Conseil départemental. « C’est une très bonne initiative car elle rassure le consommateur. On souhaite que les Réunionnais mangent mieux. C’est une belle manière de valoriser le savoir-faire de nos agriculteurs », explique Olivier Fontaine, secrétaire général de la Chambre d’Agriculture.
 
Donner de la clarté aux consommateurs

 
Pour sa part, Cédric Dally, Président de l’Union des Transformateurs et gérant de la société « Oté Gran Mèr » précise « à notre niveau tout le monde a adhéré. Bravo au Département pour cette innovation. Le meilleur reste à venir ! » Pour Jocelyn Ceus, horticulteur et pépiniériste « Quoi de mieux qu’une plante endémique de La Réunion avec la marque « 100% La Réunion » pour représenter notre île ! »
 
Les Réunionnais ne se perdront plus dans les différents labels ou marques péi. C’est une étude, menée il y a quelques mois, qui le dit : le consommateur a du mal à se retrouver face à la multitude de marques et labels présents sur le marché local. Autre constat, toutes ces références se revendiquant « produits pays » ne sont pas en mesure de garantir l’origine des matières premières.
 
« 100 % La Réunion », ne veut aucunement concurrencer celles qui existent. Pour bénéficier de l’identité « 100 % La Réunion », l’entreprise doit avoir son siège, ses sites et les étapes de productions, basés à La Réunion. Par ailleurs, tous les ingrédients composant le produit doivent être issus de notre territoire.
Deux mentions viennent compléter la marque : la mention « Excellence » pour des produits « 100% La Réunion » présentant un caractère objectif de qualité (récompense à un concours, qualité environnementale de la production reconnue…) et la mention « Bio » pour les produits « 100% La Réunion » issus de l’agriculture biologique.
D’ores et déjà, certains adhérents peuvent s’enorgueillir d’avoir obtenu deux voire trois mentions et toucher ainsi l’excellence.
 
Une marque qui s’inscrit dans le plan AgriPéi 2030 du Département qui se donne comme priorité la valorisation des produits locaux.
« « 100% La Réunion » est une marque d’identité qui valorise « la main réunionnaise », celle qui a produit, celle qui a façonné, celle qui a transformé, celle qui nous nourrit, celle qui fait rayonner La Réunion du bien manger local », a conclu Cyrille Melchior.
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Regain de violences en Nouvelle-Calédonie après l’incarcération de militants indépendantistes

La Nouvelle-Calédonie connaît une intensification des violences après la mise en examen et le transfert en métropole de sept militants indépendantistes, dont Christian Tein, le chef de la Cellule de Coordination des Actions de Terrain (CCAT).
Les événements de la nuit du dimanche 23 au lundi 24 juin 2024 ont été marqués par des affrontements généralisés, des incendies criminels et des blocages de routes.

[Communiqué] Serge Hoareau : « Voter par procuration n’a jamais été aussi simple »

La dissolution de l’Assemblée Nationale par Emmanuel Macron a entraîné l’organisation d’élections législatives les 30 juin et 7 juillet. Ces élections, cruciales pour l’avenir de la nation, ont conduit à un engouement sans précédent pour le vote par procuration, avec plus d’un million de demandes enregistrées en dix jours. Le Président de l’Association des Maires de La Réunion, Serge Hoareau, appelle les citoyens à utiliser ce dispositif simplifié pour assurer leur participation au scrutin.

[Communiqué] Kanaky Nouvelle-Calédonie : Paris doit libérer les prisonniers politiques déportés et négocier la période de transition

Le Parti Communiste Réunionnais (PCR) appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques calédoniens déportés en France et exhorte Paris à négocier une période de transition pour le retour à l’indépendance de la Kanaky Nouvelle-Calédonie, suite à l’intensification des violences et répressions depuis la remise en cause de l’Accord de Nouméa.

Laurent Berger refuse le poste de Premier ministre et avertit contre le Rassemblement national

L’ancien patron de la CFDT, Laurent Berger, a affirmé ce matin qu’il n’était pas intéressé par le poste de Premier ministre, même si le Nouveau Front Populaire, l’alliance des partis de gauche, venait à remporter les élections législatives des 30 juin et 7 juillet.
Son nom avait été évoqué pour Matignon par le socialiste Raphaël Glucksmann, chef de file de son camp aux élections européennes.