Revenir à la rubrique : International

Maroc : Deux touristes scandinaves, l’une égorgée, l’autre décapitée, près de Marrakech

Deux touristes scandinaves ont été égorgées lundi dans le sud du Maroc par quatre « bergers » qu’on soupçonne liés à Daesh. Une vidéo de la décapitation et de l’égorgement des deux femmes, authentifiées par les policiers de leurs pays d’origine, circulent sur les réseaux sociaux habitués à diffuser les forfaits des terroristes de Daesh. Les corps […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 20 décembre 2018 à 16H39

Deux touristes scandinaves ont été égorgées lundi dans le sud du Maroc par quatre « bergers » qu’on soupçonne liés à Daesh.

Une vidéo de la décapitation et de l’égorgement des deux femmes, authentifiées par les policiers de leurs pays d’origine, circulent sur les réseaux sociaux habitués à diffuser les forfaits des terroristes de Daesh.

Les corps de deux femmes, l’une Danoise, l’autre Norvégienne, ont été retrouvés, lundi au matin, dans une « région montagneuse isolée » à 10 km d’Imlil, un petit village du Haut-Atlas.

Dès le lendemain, un suspect a été interpellé à Marrakech, la capitale touristique du Maroc située au pied de l’Atlas, et placé en garde à vue afin de déterminer son mobile.

La victime danoise, Louisa Vesterager Jespersen, âgée de 24 ans, « s’est fait trancher la gorge« , a affirmé sa mère Helle Petersen, citée par le journal danois B.T. Sa famille lui avait déconseillé de se rendre au Maroc « à cause de la situation chaotique« , a-t-elle précisé. Selon les informations de sa page Facebook, Louisa étudiait en Norvège pour être guide et était avide d’aventures.

La victime norvégienne, Maren Ueland, était âgée de 28 ans. Les photos de sa page Facebook montrent une jeune blonde sportive, amatrice de vie en plein air. « Les filles avaient pris toutes les précautions avant de s’embarquer pour ce voyage« , a témoigné sa mère, Irene Ueland, à la radiotélévision norvégienne NRK.

Les deux amies étudiaient dans une université du sud de la Norvège et effectuaient un voyage prévu pour durer un mois.

Selon un hôtelier et guide local, les deux corps ont été trouvés « l’un à l’intérieur d’une tente, l’autre à l’extérieur« , dans un endroit isolé au pied des montagnes enneigées.

Le site était fréquenté par trois « clochards » venus d’un quartier populaire de Marrakech et le suspect arrêté lundi matin faisait partie du trio, selon lui.

Ce matin, les policiers marocains ont annoncé l’arrestation des trois derniers suspects recherchés.

Le massif du Haut-Atlas est réputé pour ses chemins de randonnée et accueille chaque année des dizaines de milliers de visiteurs. La commune rurale d’Imlil est elle considérée comme le point de départ pour l’ascension du plus haut sommet d’Afrique du Nord, le Mont Toubkal (4.167 mètres). Un important dispositif de sécurité a été déployé sur place et les randonnées ont été suspendues, ont rapporté des médias marocains. « C’est très mauvais pour la région, il va sans doute y avoir des annulations » de séjours à quelques jours des vacances de fin d’année, a déclaré un guide local, Hossein, à Imlil.  Le tourisme est un secteur clef de l’économie marocaine, qui représente 10% de la richesse du pays et constitue son deuxième employeur après l’agriculture. Après plusieurs années de quasi-stagnation, le Maroc a connu un nombre record de touristes en 2017 avec 11,35 millions de visiteurs, dépassant pour la première fois la barre des 11 millions.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Vaccin contre le chikungunya : Bonnes nouvelles pour Valneva

Valneva, une entreprise spécialisée dans les vaccins, a partagé des résultats encourageants issus de l’étude pivot de phase 3 pour son vaccin monodose contre le virus du chikungunya.
L’analyse menée six mois après la vaccination a confirmé l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin chez les adolescents, renforçant les données positives initialement observées au 29ème jour post-vaccination.

La Russie lance une offensive terrestre dans la région de Kharkiv

La Russie a déclenché une offensive terrestre dans la région de Kharkiv,, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Lors d’une conférence de presse, il a décrit les combats comme étant d’une « férocité » terrible, précisant que ses forces étaient préparées à cette escalade. « La Russie a initié des actions de contre-offensive dans cette zone », a-t-il affirmé, soulignant que l’état-major ukrainien était au courant et s’était organisé en conséquence.