Revenir à la rubrique : Politique

Margie Sudre : « A quoi a servi le voyage des parlementaires PS? »

Margie Sudre a publié ce matin un communiqué. Elle note que « la direction nationale du PS a décidé d »envoyer à La Réunion, deux parlementaires, Mr David Assouline, sénateur et Mr Arnaud Montebourg, député, alors que notre île est déjà représentée au niveau du PS par Mr Jean-Claude Fruteau et Mr Patrick Lebreton, tous deux députés […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mardi 17 février 2009 à 14H08

Margie Sudre a publié ce matin un communiqué. Elle note que « la direction nationale du PS a décidé d »envoyer à La Réunion, deux parlementaires, Mr David Assouline, sénateur et Mr Arnaud Montebourg, député, alors que notre île est déjà représentée au niveau du PS par Mr Jean-Claude Fruteau et Mr Patrick Lebreton, tous deux députés à l’Assemblée nationale. On peut s’étonner que les instances nationales n’aient pas simplement demandé à ses deux représentants de leur faire part de leur analyse précise de la situation et éventuellement de propositions qui permettraient d’envisager une sortie de crise, à moins bien sûr qu’il ne s’agisse de récupérer à des fins politiciennes des mouvements sociaux et citoyens jusqu’à présents dignes et non partisans.

Prenons garde aux déclarations intempestives et irresponsables, qui viendraient ajouter du trouble au malaise ambiant, en totale contradiction avec la position constructive des élus d’Outre-mer, y compris ceux du PS, caractérisée par la retenue et l’appel au dialogue.

La surenchère à laquelle se livrent actuellement Martine Aubry et Ségolène Royal montre qu’elles ne s’intéressent pas aux difficultés spécifiques qui frappent l’Outre-mer, mais qu’elles sont davantage préoccupées par les retombées qu’elles peuvent en espérer au niveau national, notamment en tentant de propager la crise en métropole.

Nicolas Sarkozy en décidant de mettre en place, comme il s’y était engagé pendant la campagne présidentielle, un « Conseil interministériel de l’Outre-mer », a aujourd’hui bien compris l’ampleur des attentes des domiens. Il sait que la solution aux problèmes endémiques des DOM ne peut émerger que dans le calme, la concertation et le respect mutuel, par une prise en compte réfléchie et globale des revendications locales ».

Margie Sudre
Député européen

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cirest : Ratenon interpelle les élus et demande à Selly un changement de gouvernance

Jean-Hugues Ratenon ne cache pas ses préoccupations concernant la gestion de la Cirest et de la SPL Estival. Suite aux révélations du rapport provisoire de la Cour régionale des comptes, aux témoignages de l’intersyndicale et aux informations relayées par les médias, le député de la 5e circonscription juge la situation alarmante et demande à Patrice Selly, président de l’intercommunalité, un changement de gouvernance.