Revenir à la rubrique : Social

Magasins de jouets : ‘Il ne faudrait pas que le blocage perdure’

Le marché de Noël correspond pour beaucoup de magasins spécialisés à près de la moitié de leur chiffre d’affaire annuel. Le blocage des marchandises au Port n’est donc pas une bonne nouvelle pour les gérants de ces sociétés.

Ecrit par Melanie Roddier – le mercredi 05 novembre 2008 à 17H58

Le mot d’ordre général reste de ne pas être alarmiste. Le responsable du magasin La Grande Récré affirme ne pas être inquiet pour le moment, « les stocks sont là mais il ne faudrait pas que le blocage perdure« , affirme le responsable du magasin.
Pour d’autres il est certain que la paralysie des marchandises au Port, ne serait-ce qu’une journée, peut avoir des conséquences importantes en cette période. La moitié du chiffre d’affaire étant effectuée pendant les deux mois de la période de Noël.
Les magasins de jouets ont sorti leurs catalogues, les jouets « tendance » sont dans les rayons et certains Réunionnais s’y rendent déjà pour éviter le rush du mois de décembre…

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les salariés de la Chambre d’agriculture obtiennent l’application de leur point d’indice

L’intersyndicale CGTR – FO – CFDT a signé ce jeudi midi un protocole de fin de conflit avec le président de la Chambre d’agriculture Frédéric Vienne. Hier soir, la préfecture a retiré son véto sur le point de blocage de l’augmentation du point d’indice des salariés, plus élevé que celui de leurs collègues de l’Hexagone, tout en se réservant le droit de revenir sur cette décision après analyse juridique de la situation.

Chambre d’agriculture : Frédéric Vienne pris entre le marteau et l’enclume

Après une rencontre jugée infructueuse avec Frédéric Vienne, les représentants du personnel de la Chambre d’agriculture ont proposé ce mercredi la reconduite de la grève. Le président de la Chambre, lui, laisse entendre que l’État est à la manœuvre pour réduire les effectifs de moitié, et glisse que le Département souhaiterait s’accaparer l’outil à des fins électoralistes.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial