Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Madagascar : Des taux alarmants de mortalité maternelle, néonatale et infantile

Si une légère amélioration est constatée au cours de la dernière décennie, Madagascar continue d’enregistrer des taux alarmants de mortalité maternelle, néonatale et infantile.

Ecrit par P.J – le samedi 21 janvier 2023 à 13H20

Le taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile est préoccupant à Madagascar.  

Entre 2008 et 2018, 498 à 426 décès de mères à l’accouchement pour 100.000 naissances vivantes ont été enregistrés dans la grande ile, rapporte l’UNICEF. Ce qui équivaut à une faible réduction de 14 %. 

Selon les résultats de l’Enquête démographique et de santé de 2021, le taux de mortalité néonatale, c’est-à-dire, le décès entre le jour de la naissance et le 28e jour de vie, est de 26 pour 1.000 naissances vivantes en 2021, rapporte encore l’Unicef. Cette même enquête précise que le taux de mortalité infantile, soit le taux de mortalité pour les enfants de moins d’un an, est de 47 pour 1.000 naissances vivantes.

Les partenaires techniques et le gouvernement de Madagascar travaillent pour renverser la situation afin de permettre à chaque enfant, à chaque jeune et à chaque mère de bénéficier des soins de première qualité. En 2022, l’élaboration d’une nouvelle feuille de route pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale a été mise en place. Les formations sanitaires seront également dotées d’équipements pour que les accouchements se déroulent dans les meilleures conditions.

L’Unicef précise que la prématurité et les complications lors de l’accouchement sont les principales causes de décès chez les nouveau-nés. La majorité des décès d’enfants surviennent durant les cinq premières années de vie, voire au cours du tout premier mois suivant la naissance dans la moitié des cas. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La lettre aux Français d’Emmanuel Macron

A l’approche du premier tour des législatives anticipées, le président de la République s’est une nouvelle fois adressé aux Français. Emmanuel Macron, à l’origine de ces élections anticipées, voit son parti distancé selon les sondages et appelle les citoyens à se rendre aux urnes pour choisir “la troisième voie” face aux extrêmes.

MMA : Première ceinture en jeu pour Big Morel

Anthony Morel doit combattre le 11 juillet prochain pour le titre poids lourds de l’EFC. Une opportunité pour le combattant saint-joséphois qui attirerait le regard des plus grandes organisations. Néanmoins, il devra pour cela venir à bout d’un adversaire très dangereux.

6e circonscription : Alek Laï-Kane-Cheong et Florence Chane-Tune lancent un appel « à la responsabilité »

Près de 400 personnes se sont rassemblées ce dimanche à Sainte-Suzanne pour soutenir Alexandre Laï-Kane-Cheong et Florence Chane-Tune, candidats Croire et Oser soutenus par la Plateforme réunionnaise dans la 6e circonscription. Ce meeting chez l’habitant a permis au duo de clarifier leur positionnement et de répondre aux critiques de leurs adversaires, notamment du député sortant Frédéric Maillot.

Emeline K/Bidi bat campagne dans le Sud Sauvage

Emeline K/Bidi fait le plein de soutiens dans le sur la quatrième circonscription. La candidate de la gauche sur la quatrième circonscription détaille son programme devant un parterre d’élus de premier plan et de militants.