Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Madagascar : 3 enfants et un gramoun massacrés à coups de hache

Une tuerie a eu lieu vendredi dernier dans un village. Trois enfants et un homme de 65 ans ont été tués à coup de hache. 17 suspects ont été interpellés.

Ecrit par NP – le mardi 09 août 2022 à 05H22

La Grande Île est à nouveau sous le choc. Après un massacre qui a coûté la vie à 32 personnes, dont 15 enfants, en début de semaine dernière, une autre tuerie a eu lieu vendredi dernier dans le village d’Antsaha. Cette fois encore, des enfants ont été les victimes d’un acte barbare. 

Selon les premiers éléments de l’enquête, le mode opératoire est le même dans les deux cas. Les assaillants arrivent dans le village aux aurores, mettent le feu aux cases afin de faire partir les habitants. Trois enfants, âgés de 6 à 9 ans, et un homme de 65 ans ont été tués tués à coup de hache.

17 suspects d’un village voisin ont été interpellés par les autorités locales. Treize d’entre eux ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Deux hypothèses sont sur la table concernant les motifs de ce massacre. La première porte sur le vol de vanille qui a mal tourné. La seconde serait une attaque ciblée du sexagénaire impliqué dans un meurtre. La seule certitude est que l’insécurité grandissante de ces derniers mois inquiète les habitants.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le président de l’Ordre des médecins accusé de violences par son ex-compagne

Actuel président de l’Ordre des médecins, le docteur Benjamin Dusang fait l’objet d’accusations de violences de la part de son ex-compagne Lise François, elle-même médecin. Alors que le renouvellement des membres de l’Ordre est prévu le 21 juin, Lise François a vu sa candidature à l’élection indirectement refusée : le dossier de son binôme, le Dr Ramou Anandanadaradja, a été jugé irrecevable et rejeté par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins. Le docteur Anandanadaradja conteste son éviction du scrutin ce jeudi 20 juin devant le tribunal administratif de Saint-Denis.