Revenir à la rubrique : Faits divers

Mada : un Réunionnais agressé, meurt d’une crise cardiaque

L’agression a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi dans le village de Marobiby, à Tana. En vacances en famille à Mada, Virgile N’Guyen Van Phong, 57 ans, est décédé après s’en être pris à deux voleurs qui étaient rentrés dans son bungalow. L’un était armé d’un fusil.

Ecrit par Jismy Ramoudou – le jeudi 15 janvier 2009 à 14H03

C’est la tristesse et la consternation depuis hier à Quartier-Français, Sainte-Suzanne. La visite des parents, des proches et des connaissances, a repris depuis ce matin. La plupart s’informent pour savoir ce qui s’est réellement passé à Tana, dans la nuit de mardi à mercredi.
“Il était aux alentours de minuit lorsque des voleurs sont entrés dans notre lieu d’hébergement. J’en ai aperçu deux. Quand mon père les a vus, il a attrapé une chaise et les a poursuivis”, raconte l’aînée de la famille revenue hier à La Réunion.
La suite, la jeune fille ne l’a pas vue. Quelques instants plus tard, elle a retrouvé son père inanimé sur le sol. “Le médecin a dit qu’il était décédé d’une crise cardiaque”. Ce diagnostic a été confirmé par une autopsie.
Lors des constatations d’usage, la police malgache a trouvé un impact de balle dans le mur. Cela signifie que le voleur armé a sans doute fait usage de son fusil. Mais que s’est-il réellement passé pendant les quelques secondes où Virgile N’Guyen Van Phong a voulu “défendre sa famille” ?
Répondre à cette question apaisera peut-être l’immense douleur de trois enfants -le benjamin a 11 ans- qui n’ont désormais plus de papa. Leur maman elle, est décédée, il y a six ans…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inéligibilité d’André Thien Ah Koon : Le jugement d’appel confirmé

Une erreur dans le libellé du jugement rendu par la cour d’Appel en mai dernier a permis au maire du Tampon de continuer à exercer ses différents mandats encore quelque temps. Ce jeudi, après avoir évoqué l’affaire en chambre du conseil et à huis clos, la cour a corrigé l’erreur et confirmé l’inéligibilité de l’édile.