Revenir à la rubrique : Economie

Maccioni : ‘Pour les carburants, Mayotte et Maurice ce n’est pas La Réunion’

Le Préfet de La Réunion a été clair sur le sujet : La Réunion n'est pas du tout dans le même schéma que ses îles voisines, Mayotte et Maurice. Il ne peut y avoir de baisse de carburant à La Réunion comme cela est constaté ailleurs.

Ecrit par Melanie Roddier – le mercredi 05 novembre 2008 à 07H06

« C’est facile de tenir le discours d’association avec des courbes qui ne signifient pas grand chose« , faisant référence aux actions menées notamment par le président Jean-Hugues Ratenon avec Agir Pou Nout Tout. Le Préfet de La Réunion a tenu à souligner que nous sommes ici à contre-cycle. Le carburant servi aujourd’hui dans les pompes a été acheté il y a deux mois, a-t-il expliqué.
De plus, « à La Réunion, département d’Outre-mer, nous sommes tenus par une réglementation européenne avec des normes environnementales. Un carburant de meilleure qualité que celui fourni à Mayotte ou à Maurice. Cela en nous approvisionnant à Singapour ».
Pierre-Henri Maccioni a tenu à ajouter que le gasoil a été fixé à 1,25 euros alors que le prix de revient est évalué à 1,30 euros. Enfin, le fond d’investissement routier « sert aux collectivités mais aussi à toutes les communes. Il faut être solidaire dans les choix qui sont faits. Pour faire des routes, il faut payer« , a conclu le Préfet.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

« L’octroi de mer : c’est n’importe quoi ! » selon l’UCOR

L’Union des Consommateurs de La Réunion (UCOR) publie une lettre ouverte critiquant l’octroi de mer pour son impact sur le coût de la vie et exige sa suppression immédiate, ainsi que le financement des communes et de la région par l’État, pour protéger le pouvoir d’achat des Réunionnais.

Dérogation pour les produits de construction : « Une victoire écologique et sociale » pour Gaillard et Ratenon

Dans un communiqué, les députés Jean Hugues Ratenon et Perceval Gaillard saluent la décision du Parlement européen d’autoriser La Réunion et les autres territoires ultramarins à importer des produits de construction de pays tiers sans marquage CE. Une mesure permettant de réduire les coûts pour les entreprises et les consommateurs, tout en réduisant l’impact écologique associé au transport.

La CRC épingle la SAPHIR sur la gestion durable de l’eau

La Chambre régionale des comptes de La Réunion a publié son rapport d’observations définitives sur la société d’aménagement des périmètres hydroagricoles de La Réunion (SAPHIR), après son premier contrôle initié en février 2023. Le rapport, qui a finalisé ses observations en octobre 2023, critique les pratiques actuelles de SAPHIR, soulignant sa dépendance financière aux ventes d’eau et ses modalités d’action qui ne s’inscrivent pas pleinement dans une gestion durable de l’eau.