Revenir à la rubrique : Société

L’Université de La Réunion ambitionne de devenir une référence dans l’espace indopacifique

« L’Université va bien ». D’emblée, Frédéric Miranville annonce la couleur : la situation financière de l’établissement est bonne. À quelques jours des journées portes ouvertes*, le président a donné une conférence de presse ce lundi pour faire le point sur l’année écoulée et dresser les perspectives pour 2020. « L’année 2019 a permis de valider un budget qui est […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 04 février 2020 à 09H02
« L’Université va bien ». D’emblée, Frédéric Miranville annonce la couleur : la situation financière de l’établissement est bonne. À quelques jours des journées portes ouvertes*, le président a donné une conférence de presse ce lundi pour faire le point sur l’année écoulée et dresser les perspectives pour 2020.

« L’année 2019 a permis de valider un budget qui est le plus important de la mandature. Il dépasse les 166 millions, c’est 13,5% de plus que l’an passé » met-il en avant. De quoi permettre selon lui à cette université ultramarine, déjà élevée au rang de « référence sur l’axe Afrique-Asie », de réaliser son ambition : devenir une référence européenne dans la zone Asie-Océanie. 
 
En cette période de formulation des vœux sur Parcoursup, Frédéric Miranville en profite aussi pour rassurer :  « On trouvera la place qu’il faut pour accueillir les jeunes. Qu’ils ne soient pas inquiets ». Et de marteler : « L’Université est là pour les accompagner ». L’occasion également de faire une parenthèse sur la problématique des logements étudiants. « Ce n’est pas de notre compétence, mais de celle du Crous. Il faut que les décideurs se mettent autour de la table pour trouver des solutions ».

Taux de réussite en hausse

Parmi les « priorités » déroulées par l’Université ce lundi, l’amélioration du taux de réussite arrive en tête. Objectif affiché : atteindre une position médiane dans les classements nationaux. Pour les inscrits en première année, « l’année 2018-2019 a vu le taux de réussite le plus haut connu depuis 10 ans » se félicite Marceline Dcroq-Grondin. La vice-présidente du conseil d’administration en charge de la formation et de la vie universitaire expose ici les dispositifs déployés pour aider les étudiants, comme la mise en place de « parcours adaptés » (comprenant du renforcement méthodologique et disciplinaire). À la rentrée 2020, l’Université entend mieux prendre en compte « les spécificités de chacun » grâce à l’« élargissement des parcours adaptés et des aménagements d’études ». 
 
La deuxième priorité vise la recherche, activité pour laquelle l’Université a obtenu une bonne évaluation de la HCERES, rappelle Frédéric Miranville. « C’est le bon moment pour aller plus loin encore au vu du contexte national de structuration de la recherche annoncée dans le livre bleu des outremer », se réjouit Gilles Lajoie, le président du conseil académique, pour qui l’Université a « une belle carte à jouer pour attirer des investissements ». »On a une position de force pour la recherche et l’essor est fulgurant », ajoute Marjolaine Roche, Chargée de mission « Ecosystème Recherche – Développement Innovation ».
 
L’Université souhaite également continuer à se faire une place au niveau international. Ces dernières années, elle a gagné en visibilité grâce à l’obtention du label « Bienvenue en France » en juillet 2019, mais aussi à la signature d’une convention avec « Campus France ». Pour la période 2020/2024, l’ambition est de devenir l’« université européenne de l’espace indo-pacifique ». Pour y arriver, l’établissement entend, entre autres, créer un campus européen ultrapériphérique – avec une offre de formation et de recherche thématique (centrée sur les îles) et innovante. L’Université devrait aussi accueillir 30 formations internationalisées (dont 13 existantes).

« Nous sommes en train de créer l’université du futur »
 
À l’heure où les services se dématérialisent les uns après les autres, l’Université vante en outre sa « politique d’innovation par le numérique ambitieuse », et rappelle avoir été [distinguée en ce domaine au niveau national]urlblank:https://www.zinfos974.com/L-Universite-de-La-Reunion-distinguee-au-national-pour-ses-innovations-pedagogiques_a148761.html . Le fil conducteur pour 2020 sera la concrétisation des actions débutées en 2019, avec notamment l’ouverture en mars/avril d’un portail de formation en ligne. « L’objectif est de proposer une offre de formation dématérialisée, débouchant sur des certificats ou diplômes », explique Christophe Porlier, Chargé de mission « Université Numérique en Région ».« Nous sommes en train de créer l’université du futur ». 

Côté égalité et prévention des discriminations, après l’organisation de conférences sur la thématique et la mise en place d’une carte d’accès prioritaire pour les porteurs de handicap, en 2020, l’Université entend conclure une convention avec le FIPHFP pour d’une part obtenir des fonds et d’autre part réduire ses pénalités (de l’ordre de 230.000 euros).

Enfin, c’est la qualité de vie au travail qui a été mise sur la table. « Un diagnostic sur les risques psychosociaux a été réalisé. Il permettra un plan d’action », explique Yoann Chane-To, chargé de mission « Conditions et qualité de vie au travail ». Alors que le [président a été critiqué pour son management autoritaire]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-Hecatombe-a-l-universite-Deux-nouvelles-demissions-dans-l-equipe-du-president-Miranville_a146685.html , le chargé de mission souligne : « L’objectif est d’aboutir à un management bienveillant ».
 

Aujourd’hui, l’Université a dépassé la barre 17.000 étudiants, et la présidence espère bien poursuivre sur cette lancée. « Le nombre d’inscrits donne plus de cohérence lors des négociations sur les moyens », note Frédéric Miranville. 


* Les portes ouvertes se tiendront le 8 février du 9h à 13h sur le Campus du Moufia et le 15 février du 9h à 13h sur le campus du Tampon

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Benoît Saint-Denis en stage « pour démocratiser le MMA à La Réunion »

Le combattant de l’UFC Benoît Saint-Denis va donner un week-end de stage à La Réunion les 8 et 9 juin prochain. Il a répondu à l’invitation de son ami Gaël Grimaud. L’ancien champion du Cage Warriors et de l’Hexagone MMA souhaite ainsi profiter de la star française pour développer la discipline dans l’île, tout en créant une synergie avec les autres arts martiaux.

Air du temps : Coup de chapeau (très) appuyé aux personnels d’un CHU de plus en plus à la ramasse

On pourrait soumettre l’idée au ministère de la Culture : que les personnels hospitaliers puissent concourir chaque année aux Molière. Parce que, sans dèc, je ne connais pas de meilleurs comédiens. La crise des établissements de santé ? C’est quoi ça ? Il y en a plein les journaux télévisés, les colonnes de la presse ? Pures inventions de scribouillards auxquelles syndicalistes et patrons de cliniques se prêtent honteusement. Parce que lorsqu’on entre à l’hosto, par accident ou par pure connerie (je sais de quoi je parle, merci !), où sont les problèmes ? C’est nickel-chrome !!!!!

Léa Churros en duo avec KIM

Chouchou du public réunionnais, la chanteuse Léa Churros, vient de sortir un single avec l’une des artistes zouk phares au niveau national, KIM. Le clip a été dévoilé vendredi soir sur les plateformes de streaming et devrait très rapidement devenir un véritable succès.

CCIR : « Des finances totalement au vert »

À l’occasion de l’assemblée générale de la Chambre de commerce et d’industrie de La Réunion, son président, Pierrick Robert, s’est félicité de la « bonne santé financière » de la chambre consulaire. « Nous sommes aujourd’hui totalement dans notre ligne de conduite et dans le déploiement de ce que nous avons entrepris pour nos entreprises » assure-t-il.

[Communiqué] Rapport d’enquête sur le Retour au péi

L’association « Réunionnais de retour au péi » a réalisé une enquête sur le retour des Réunionnais dans l’île afin d’apporter des données utiles aux acteurs institutionnels et travailler à la mise en place d’un dispositif d’accompagnement au retour.