Revenir à la rubrique : Société

L’État va financer les jardins partagés et collectifs

Dans le cadre de son plan France relance, l’État annonce vouloir contribuer au déploiement des jardins partagés et collectifs. Une enveloppe de 280 000€ a été allouée à La Réunion.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 04 février 2021 à 11H44

Le communiqué de la préfecture :
 

Plan de relance : Les financements pour les « Jardins partagés et collectifs » désormais disponibles

 
Depuis le début de la crise du Covid 19, la question de l’accès à une alimentation locale, fraîche, saine et d’un coût abordable s’est particulièrement posée dans les zones urbaines et périurbaines. Les jardins partagés et collectifs peuvent contribuer à répondre à cette question notamment pour des personnes rencontrant des difficultés économiques et sociales.
 
L’agriculture urbaine permet de remettre de la nature en ville en remplaçant des espaces de béton par des espaces de végétalisation et de tisser un lien social fort en changeant concrètement et durablement la vie des habitants des quartiers concernés.
 
Pour ces raisons, le plan France Relance vient soutenir et développer ces initiatives qui assurent des passerelles entre urbain et rural. Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a souhaité engager un déploiement plus massif des jardins partagés ou collectifs dès le début 2021. Ce sont ainsi 17 millions d’euros qui sont fléchés dans le plan de relance pour le développement de jardins partagés ou collectifs (déjà existants ou à créer), dans les zones urbaines ou périurbaines, sur l’ensemble du territoire métropolitain ou ultramarin. Cette mesure permet de financer des investissements matériels et immatériels ainsi que des prestations de formation-animation.
 
L’appel à projets est lancé cette semaine à La Réunion. Les dossiers peuvent être déposés par les associations, les collectivités territoriales (et leurs groupements) ainsi que par les bailleurs sociaux :
 
[https://daaf.reunion.agriculture.gouv.fr/Plan-de-relance-AAP-2021-Jardins]urlblank:https://daaf.reunion.agriculture.gouv.fr/Plan-de-relance-AAP-2021-Jardins
 
L’instruction des dossiers est réalisée par la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de La Réunion, en lien avec la Préfecture de La Réunion. Un volet de 280 000 € est alloué à La Réunion pour des projets pouvant être déposés, dès à présent, avec examen des dossiers au fil de l’eau.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Baccalauréat : Début des épreuves ce mardi

Après le passage des épreuves écrites anticipées de français le vendredi précédent, l’attention se tourne désormais vers les élèves de Terminale des filières générale et technologique, qui s’apprêtent à débuter leur marathon d’examens pour décrocher le baccalauréat général et technologique.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.