Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

Louna Fiarda, nouvelle présidente du Conseil départemental des Jeunes

A l’issue du vote des 75 représentants de tous les collèges publics et privés de l’île, c’est Louna Fiarda, qui a été élue présidente du Conseil départemental des jeunes pour 2022/2023, ce 25 novembre à l’Hémicycle du Palais de la Source. Cette élève du collège La Salle Saint-Charles à Saint-Pierre a obtenu 21 voix et […]

Ecrit par Département-de-La-Réunion – le vendredi 25 novembre 2022 à 17H25

A l’issue du vote des 75 représentants de tous les collèges publics et privés de l’île, c’est Louna Fiarda, qui a été élue présidente du Conseil départemental des jeunes pour 2022/2023, ce 25 novembre à l’Hémicycle du Palais de la Source. Cette élève du collège La Salle Saint-Charles à Saint-Pierre a obtenu 21 voix et succède ainsi à la présidente sortante Emilie Dequelson du collège Bory de Saint Vincent de Saint-Philippe. Margot Duffour (collège du Bernica) et Charlotte Palmas (collège Saint-Charles) qui ont obtenu 10 voix chacune, sont les vice-présidentes de cette instance démocratique, permettant aux collégiens de faire l’expérience d’une vraie mandature en tant qu’élus et de devenir des citoyens responsables de leur avenir.

Avant la proclamation officielle des résultats, le président du Département Cyrille Melchior a remercié Emilie Dequelson et son équipe qui ont connu une année intense et riche en activités. La trentaine d’actions mises en place par la dynamique équipe sortante durant sa mandature ont été présentées avant le scrutin. 
 
Après avoir félicité la nouvelle équipe 100% féminine menée par Louna Fiarda, Cyrille Melchior n’a pas manqué de saluer le courage des 18 autres candidats… dont un seul garçon, ainsi que tous les représentants des collèges qui ont participé au vote. « J’encourage celles qui viennent d’être élues, mais je salue aussi l’initiative de tous ceux qui se sont présentés à cette élection. Votre démarche montre que vous avez envie de prendre des responsabilités. Ça nous donne confiance pour l’avenir de La Réunion » a déclaré le Président. 

Parmi les autres moments forts de la matinée d’élection, on citera la belle prestation de Raynaud Sadon qui a interprété une chanson mettant totalement en valeur son talent. En présence de ses parents, le jeune gagnant de The Voice Kids a reçu une « standing ovation » de l’assistance. Cette ambiance festive et conviviale s’est achevée avec la remise de diplômes aux anciens membres du CDJ par le Président ainsi que par Sabrina Tionohoué Conseillère départementale déléguée à la Vie éducative et le représentant du Rectorat de l’Académie de La Réunion. 

Dans l’après-midi, tous les conseillers départementaux jeunes ont visité le festival Ti pa ti pa sur la thématique « Agir ensemble pour la Transition Ecologique et Solidaire ». Un sujet largement abordé par plusieurs candidats dans la matinée, dont Louna Fiarda la nouvelle présidente : « La préservation de l’Environnement constitue un des axes principaux du travail que je souhaite mettre en place. Je propose, dans le cadre de la Transition écologique, un projet qui consiste à mettre des modes de déplacement doux comme les vélos électriques, à proximité des collèges. Cette première sortie au festival Ti pa ti pa, juste après notre élection, devrait nous inspirer tous ». Bonne chance à la nouvelle équipe du CDJ présidé par Louna Fiarda.

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

ELEANOR c’est fini…ou presque.

ELEANOR est en phase d’affaiblissement rapide à plus de 350 km au sud-est de La Réunion. Encore classée au stade de tempête tropicale modérée à 16h00 par Météo France, sa fin est néanmoins imminente.
Du côté de l’île Maurice, concernée directement par le phénomène hier, ELEANOR n’aura pas été beaucoup plus qu’une « tempête dans un verre d’eau ».

St-Louis : Redressé fiscalement, le commerçant devient trafiquant de drogue

Trois Mauriciens sont soupçonnés d’un trafic d’oiseaux et de stupéfiants inter-îles et sont derrière les barreaux depuis 10 mois en attendant leur jugement. Suite à une avarie moteur, leur speed boat qui devait rallier l’île soeur était resté en rade à Sainte-Rose en avril 2023. L’occasion de mettre la main sur leur contact réunionnais qui serait l’intermédiaire entre les cultivateurs de zamal péi et les trafiquants. Ce boutiquier de Saint-Louis avait pourtant fait fortune…

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial