Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Lorsque EDF fait barrage..

Hier matin (lundi 3) un agent est venu couper le compteur général EDF -heureux il n'y a pas le gaz- (d'un coup je me souviens de la publicité de deux agents en haut d'un poteau et qui disaient, en forme de lampe : "les hommes qui relient les hommes")... le Demain l'on a prévu de couper toute la rue, et après demain tout le quartier. D'ici la fin de l'année adieux les illuminations si les agents edf décident de couper toute la ville !!! pourquoi pas, préparez vos bougies pour les repas aux chandelles. ... .. A toute la population je préviens : faites provision de bougies pour cette fin d'année qui peut-etre aussi la fin des espoirs des locataires qui ne peuvent travailler normalement.

Ecrit par auberges-reunion@orange.fr – le mardi 04 novembre 2008 à 18H53

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Je suis l’un des responsables de l’animation de la gare ou vous trouvez l’office du tourisme, des boutiques de produits pei et la fédération des auberges de jeunesse de l’océan indien.
Hier matin (lundi 3), un agent est venu couper le compteur général EDF. Un contrat sans queue ni tête avait été émis à l’ouverture de cette structure qui reçoit un nombreux public lorsque les lumieres et tout le service informatique fonctionnent pour passer les réservations… (pas de courant = pas de standard téléphonique!!!)
Aujourd’hui lorsqu’un des partenaires colocataire est en situation litigieuse, on se manifeste très, très rapidement : « On coupe tout ». Le lendemain, on a prévu de couper toute la rue, et après demain tout le quartier. D’ici la fin de l’année adieux les illuminations si les agents EDF décident de couper toute la ville!!!
Pourquoi pas, préparez vos bougies pour les repas aux chandelles.
Aujourd’hui mardi 4 toujours pas de lumière et le service comptabilité indique que c’est la faute d’une des association occupante qui n’a pas payé…
Après recherche, service par service nous pouvons vous révéler que nous avons payé trop, plus que demandé (sic).
Je me suis rendu au siège des lumières du Moufia, chez l’ami Georges Brassens, et là les hommes qui relient les hommes ont installé un téléphone de comptoir et vous téléphonez à une ombre…. Je demande à voir l’agent : « il n’y a rien à voir »… et nous allons passer chez vous… A l’heure où je vous adresse ces lignes, nous sommes toujours dans la même situation.
A toute la population, je préviens : faites provision de bougies pour cette fin d’année qui peut-être aussi la fin des espoirs des locataires qui ne peuvent travailler normalement

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires