Revenir à la rubrique : Actu Ile de La Réunion

L’opération Ze bure@u 2 renforce l’attractivité de Saint-Paul

La pose de la première pierre du projet Ze bure@u 2 a eu lieu à l’Éperon ce mardi 28 février 2023 en présence du Conseiller Municipal délégué à l’Aménagement du territoire, Irchad OMARJEE, et de Salim KOYTCHA, gérant de KOYTCHA Immo.

Ecrit par Ville-de-Saint-Paul – le mercredi 01 mars 2023 à 14H32

Le Maire de Saint-Paul, Emmanuel SÉRAPHIN, charge Irchad OMARJEE de le représenter à ce rendez-vous. Le Conseiller Municipal prend la parole pour souligner l’importance de cette étape dans la concrétisation de l’ambition de l’équipe municipale pour faire de Saint-Paul une Ville attractive sur le plan économique.
Ce projet ambitieux contribuera au renforcement de l’attractivité de Saint-Paul. De nouveaux acteurs économiques s’installeront dans ce centre d’affaires. En effet, la demande est croissante de la part des PME et des entreprises de plus grande taille pour venir s’installer sur le territoire.
Ze bure@u 2, situé à mi-chemin entre le Sud et le Nord de l’île, à moins de 200 mètres de la Route des Tamarins, sera connecté à la Zone artisanale et économique de l’Éperon grâce à une nouvelle bretelle. Cela facilitera l’accès à la ZAE. Ce projet implanté à l’Éperon est donc positionné de manière stratégique.
L’avenir semble prometteur pour Ze bure@u 2. Avant même la pose de la première pierre, l’ensemble des bureaux et des commerces a déjà été vendu. Seuls trois lots sont encore disponibles à la location. Avec 3 200 mètres carrés de surface et 138 places de parking, cet emplacement offre une vue sur la mer. Ce projet d’ambitieux verra le jour en juin 2024 à l’Éperon.

Une redynamisation de Saint-Gilles-les-Bains

 
Le groupe KOYTCHA Immo souhaite décliner des projets similaires sur la commune de Saint-Paul. La Ville saint-pauloise représente en effet un bassin d’emplois important de l’île. L’ambition de la commune vise à transformer ses centres urbains en territoires attractifs et économiquement dynamiques, comme en témoignent les travaux  de redynamisation engagés au centre-ville de Saint-Gilles-les-Bains. La station balnéaire se trouve à 5 minutes du projet Ze bure@u 2 à l’Éperon.

Lire l’article sur le lancement des travaux de la station balnéaire

Le Programme de Renouvellement Urbain de Saint-Gilles-les-Bains, d’un investissement global de plus de 30 millions d’euros, vise à redonner un rayonnement global à la station balnéaire sur un périmètre de 13 hectares. 11 millions d’euros seront engagés dès 2023 pour aménager l’entrée et le parking nord. Les ponts des ravines Carosse et Saint-Gilles seront également remplacés. Les travaux se concentrent sur un temps très court.
Plus globalement, la Ville lancera des études opérationnelles pour dynamiser ses centres et repérer du foncier stratégique touristique et commercial afin de poursuivre le programme de valorisation et de dynamisation du développement économique, touristique et agricole de Saint-Paul. Sur ce chemin du rayonnement économique de Saint-Paul : Ze bure@u 2 représente une pierre de plus pour construire cette ambition.

 
 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une femme victime d’attouchements dans une piscine municipale

Un homme comparaissait le 17 mai dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour des faits d’agression sexuelle. Sur proposition du parquet, la victime a accepté de correctionnaliser cette affaire qui était, au départ, ouverte pour des faits criminels de viol. Il a été reconnu coupable ce vendredi et condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.

Le ciel de ce samedi 25 mai

Ce samedi est marqué par un alizé de Sud-Est moins vigoureux et plus humide que les jours précédents, nous dit Météo France.