Revenir à la rubrique : Société

L’IRT encourage le développement d’hébergements « insolites »

Des cabanes, des maisons tout en métal, des concepts éphémères, des sites historiques revisités en lieu d’habitation, des éco-lodges aquatiques, des hôtels terrasse,… On rêverait parfois de changer d’espace, de lieu de vie sans forcément partir loin. La Réunion pourrait le proposer dans un futur proche. C’est en tout cas le souhait formulé par le […]

Ecrit par MR – le samedi 04 octobre 2014 à 07H31

Des cabanes, des maisons tout en métal, des concepts éphémères, des sites historiques revisités en lieu d’habitation, des éco-lodges aquatiques, des hôtels terrasse,… On rêverait parfois de changer d’espace, de lieu de vie sans forcément partir loin.

La Réunion pourrait le proposer dans un futur proche. C’est en tout cas le souhait formulé par le président de l’IRT, Patrick Serveaux qui, à l’occasion d’une conférence de presse, a annoncé mettre tous les moyens au service de porteurs de projets « insolites » et « originaux ». La Réunion est belle c’est vrai, mais selon le patron de l’IRT, elle le sera encore plus si les offres d’hébergement se diversifient.

Il existe bien quelques yourtes situées à 50 mètres de la mer, en bordure de la forêt domaniale de l’Etang Salé. Et d’ici la fin de l’année, le premier coup de pioche d’habitats transparents sera donné dans la forêt des Makes. Mais face à une rude concurrence du tourisme mondial, notre île tropicale doit pouvoir s’améliorer et se développer au travers de projets ambitieux et innovants, croit-on à l’IRT.

Accompagner les porteurs de projet, c’est le travail qui sera mené par les équipes de l’Ile de la Réunion Tourisme. Les influencer aussi. L’IRT a publié un fascicule intitulé « Carnet d’inspiration pour hébergements insolites » visant à donner des idées de concepts qui sortent de l’ordinaire.

Carnet d’inspiration en bref:

Ce document édité par l’IRT est le fruit d’un travail mis en place sous forme d’ateliers de créativité avec des architectes, paysagistes et des architectes d’intérieur. Il s’adresse aux porteurs de projets, aux investisseurs, aux différents partenaires du développement touristique, et pourrait servir aussi de motivateur pour les collectivités et les services d’urbanisme afin de leur donner des envies et des idées en fonction de la règlementation et de ce qui pourrait être envisageable.

Les préconisations s’articulent en fonction du territoire de La Réunion car le but de cette démarche est de générer une offre innovante et adaptée à notre ile. Les conseils se destinent donc aux projets selon trois types de site : les Hauts, les mi-pentes et les littoraux.

Pour chaque territoire, des types de produits spécifiques sont préconisés, selon les trois grands axes que l’on souhaite développer pour La Réunion:

 Biodiversité, écologique, durable : la sensibilité environnementale grandit chez les voyageurs, de plus en plus attentifs à l’empreinte écologique de l’hébergement choisi. Cette demande est en phase avec la volonté réunionnaise de développer un tourisme orienté sur la découverte et le respect du patrimoine naturel insulaire.

 Caractère de La Réunion/ Tradition /Patrimoine : La mise en avant de l’esprit du lieu et de l’identité locale est indispensable pour distinguer un hébergement parmi la multitude des offres. L’identité créole originale de La Réunion, île au carrefour des cultures et des continents, favorise cette démarche qui gagne à s’inspirer de la grande diversité humaine et naturelle de l’île.

 Exclusivité / originalité / innovation : Choix architectural, développement d’un concept original, innovation technologique, implantation exclusive sur un site, sont autant d’atouts pour donner à l’hébergement réunionnais une vraie notoriété et satisfaire un public en quête d’expériences inédites.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’hommage en couleurs de Regina Pisano

L’une des créatrices de contenus les plus connues à La Réunion, Regina Pisano, se lance dans la musique. Son premier single, « Les couleurs », est un hommage à son fiancé décédé et une célébration de la vie malgré la perte d’un être cher.

Rififi au temple tamoul de Saint-Paul

Mercredi au moment de la procession du Cavadee, une fidèle a été priée de quitter sur le champ une zone réservée aux pénitents. Egratigné sur les réseaux sociaux pour sa façon de procéder, le président du temple livre sa version.

Pour la Cimade, le « fichier des étrangers » utilisé par la PAF à La Réunion est illégal

Alors que le nombre d’étrangers placés en centre de rétention administrative (CRA) a plus que triplé en 2023 à La Réunion, la Cimade a produit un signalement à la CNIL pour dénoncer l’absence de contrôle sur les informations fournies par la préfecture au Groupe de recherche pour l’exécution des mesures d’éloignement. Cette unité de la PAF, unique en France, est censée traquer dans l’île les personnes faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF). La préfecture, elle, nie partager l’accès de son fichier des étrangers avec la police.